Pour Xavier Niel, le rachat de Bouygues, c’est toujours «non»

10

Invité ce matin d’Europe 1 pour parler de l’incubateur de startups de la Halle Freyssinet, projet dont il est à l’initiative, Xavier Niel a également évoqué, à la marge, la situation de Free et des télécoms en France…

Il était là pour vanter les mérites de l’entreprenariat à la française, mais on n’échappe jamais totalement à l’actualité. Après l’échec des négociations pour le rachat de T-Mobile US par Iliad, tous les observateurs se demandaient si cela allait relancer la perspective d’un rachat de Bouygues Telecom. Xavier Niel y répond par un simple, mais cinglant « non ».

Il n’est d’ailleurs pas tendre avec Bouygues. Interrogé sur l’offre Bbox à 19,99 €/mois et son potentiel impact sur Free, il rappelle l’existence de l’offre Alicebox Initial à 19,98 € et tance l’éligibilité de l’offre à prix réduit de Bouygues, « disponible sur 5 %, 10 % du territoire, à personne »

En réaction enfin à la récente étude de l’UFC-Que Choisir qui lui reproche une qualité de service défaillante, Xavier Niel reconnaît et admet « des mauvais résultats » en itinérance 3G. La seule solution pour les abonnés impactés par ces contre-performances serait d’attendre le déploiement du réseau propre de Free : « à la fin de l’année, dans 75% du temps, ça marchera bien mieux ou aussi bien que chez les autres », explique-t-il.

Sur la 4G, il rappelle Free se classe en 3ème position sur 4, « ce qui est pas mal pour un acteur qui a deux ans ». Il relève également que « d’autres études [les]mettent en première position sur la 4G », faisant probablement référence au baromètre 4G Monitor d’avril dernier où Free s’était classé premier ex-æquo avec Orange sur le débit descendant 4G. L’opérateur n’avait pas hésité à largement communiquer sur ces résultats

Regardez l’interview de Xavier Niel chez Thomas Sotto dans son intégralité :

Partager

A propos de l'auteur

[Responsable de la rédaction] Sévit également sur Café Gaming et Point de vue social.

10 commentaires

  1. Bonjour,
    J'aime pas quand Mr Niel dit que la bbox a 19€99 est comparable a celle de Alice.
    bbox avec 170 chaine tv incluse alors que Alice 90 dont les chaines de la Tnt et toutes les chaînes régionales genre les France 3 et alsace20 ou mirabelle tv.
    L'idéale serait de mette les mêmes chaînes que sur Freebox.
    Alors Mr Niel comparons se qui est comparable.
    Ciao!

  2. Il ne faut pas confondre 75% de la population et le pourcentage du territoire couvert.
    Avec FREEMOBILE il faut absolument rester là où se concentrent les 75% de la population. Sinon, ça ne fonctionne plus.
    Donc, quand vous vous déplacez entre 2 gros bassins de population vous pouvez oublier freemobile....
    Freemobile a donc un réseau mobile... immobile ! J'exagère bien sur, mais ce n'est pas loin d'être cela.
    Et si vous avez la malchance de ne pas habiter là où se concentre les 75% de la population (c'est à dire 20% du territoire) alors vous pouvez oublier freemobile définitivement.
    Mais bien sur, écrire cela n'est pas du tout vendeur...........

  3. [email protected] le

    Moi j'ai seulement lu "dans 75% du temps ça marchera" (dans l'article) , il ne parle pas de taux de couverture de territoire ou de population.

  4. si vous n etes pas satisfait de free et bien change d operateur ceux qui vous ont vendu des forfaits a 50 euros passes
    merci free  et bonne continuite

  5. Bonjour
    . Interrogé sur l’offre Bbox à 19,99 €/mois et son potentiel impact sur Free, il rappelle l’existence de l’offre Alicebox Initial à 19,98 € et tance l’éligibilité de l’offre à prix réduit de Bouygues, « disponible sur 5 %, 10 % du territoire, à personne »...
    1)    Résultats d’Iliad au 2e trimestre 2014 : recrutements 24 000 nouveaux abonnés Freebox
            Résultats Bouygue au 2e trimestre 2014: recrutement 102000 nouveaux abonnés Bbox.
    2)  Tandis que les derniers utilisateurs d’Alice sont condamnés à errer avec une Alicebox v5 aux mises à jour de plus en plus sporadiques, Free enfonce le clou en encourageant toujours un peu plus la migration vers sa Freebox Révolution...
    Free a décidé de supprimer une des dernières barrières retenant les abonnés Alice sur leur offre. Ainsi, les coûts de migration des offres Alice vers la Freebox Révolution sont désormais totalement supprimés, depuis n’importe quel abonnement Alicebox Initial ou Alicebox Plus, dégroupé ou pas. Il en coûtait auparavant 49 €, dans la plupart des cas de figure...
    La migration peut être demandée directement en ligne, dans l’interface de gestion Alice. Plusieurs abonnés ont en outre reporté avoir été démarchés au téléphone par Free pour les inciter à effectuer la migration...
    Bien entendu, si le changement est alléchant et présente de nombreux avantages pour les abonnés, il ne faut pas oublier l’augmentation du coût de l’abonnement mensuel, lors du passage à la Freebox Révolution : 29,99 €/mois, plus 5,99 € d’accès à la boucle locale (pour le dégroupage total), plus 1,99 € pour l’option TV... soit un total de 37,98 € chaque mois, dans la plupart des cas de figure, à comparer aux 11,98 € (9,99 €+1,99 € d’option TV) d’Alicebox Initial. Il y a fort à parier que certains utilisateurs n’y trouveront pas leur compte et continueront à rester du côté Alice de la force... tant qu’ils le peuvent encore.

  6. Réagir sur le forum