Pour Xavier Niel, “la France est un paradis fiscal” !

25

Le fondateur de Free a tenu ce jour une Masterclass devant les étudiants de Sciences Po. Il y est revenu sur son parcours, son procès pour proxénétisme en 2005 (s’étant soldé par un non-lieu), le départ de Michaël Boukobza (ex-DG du groupe Iliad) pour Israël, et y a dévoilé sa vision positive et enthousiaste de l’entreprenariat en France.

« Le mot entrepreneur est français », a-t-il asséné, ajoutant que contrairement à une idée reçue, la fiscalité française n’était pas un frein à l’innovation : il citera en exemple les taux de taxation sur les plus-values ou les héritages, bien moins élevés qu’aux US par exemple. « La France est un paradis fiscal », lâchera-t-il, non sans un certain sens de la provocation. « On n’a besoin de rien pour entreprendre, tout juste savoir écrire et compter. Vous pouvez vous lancer avec un centime d’euro ! »

Revenant sur son passé, notamment sur une accusation de blanchiment et proxénétisme s’étant terminée par un non-lieu, Xavier Niel confesse avoir reçu les conseils du juge Van Ruymbeke, en 2005, comme « une vraie leçon ». Celui-ci lui avait recommandé, à l’avenir, de « juste mordre la ligne jaune » et plus de la franchir totalement. Une vision qu’il s’efforce d’appliquer depuis, « pour faire évoluer les choses » comme avec le lancement de Free Mobile.

Au détour d’une question, il reviendra également sur le départ en 2006 de Michaël Boukobza, son emblématique directeur général. L’annonce avait été très mal vécue par Xavier Niel, qui raconte : « je lui en ai beaucoup voulu, on ne s’est plus parlé, je boudais ! ». Celui qui se fait désormais appeler Michaël Golan est cité en exemple par Xavier Niel pour sa détermination et son audace : « finalement on s’est réassociés pour lancer un opérateur mobile là-bas » — Golan Telecom, aux méthodes proches de Free Mobile.

Toute la vidéo est pleine d’anecdotes et de petites informations et nous vous en recommandons vivement le visionnage si l’histoire d’Iliad vous intéresse.

Regardez la Masterclass de Xavier Niel dans son intégralité :

Partager

A propos de l'auteur

[Responsable de la rédaction] Sévit également sur Café Gaming et Point de vue social.

25 commentaires

  1. Hé hé hé malgré tout le respect dû à Xavier, cela doit faire un moment qu'il n'a pas regardé dans le détail de ses finances !
    Dire qu'en France la pression fiscale est légère ... quel que soit le niveau ou le secteur ... bon on t'aime bien Xavier, mais fume autre chose STP !!

  2. Je pense qu'il veut dire qu'il s'est levé le doigt du c.... pour monter son affaire et qu'il y est arrivé, là ou d'autres passent leur temps à se plaindre, mal gérer, jacter, critiquer et se casser.
    Un entrepreneur quoi, un vrai  :)

  3. Bouhhhhhhhhh les menteurs...il ne suffit pas de savoir à peine lire et compter, il oublie le principal, il faut aussi faire partie d'une certaine communauté...
    Bouahhhhhh j'entends dejà les oulllllllaaahhhhhh le X...PH..E L'A..TI...E, mais malheureusement c'est la réalité....ils se partagent le gateaux entre eux la preuve....avec  Bouuuuuuuuuuuuuuuhkobza.
    Honte à Niel de financier un réseaux de télécommunication à un état non légitime et voyou qui tue à longueur de journée des innocents, voilà ou vont vos 2€/mois.....
    Vos 2€/mois tuent des Palestiniens chaque jour.

  4. Quoi que vous pensiez c'est la réalité, il va falloir (point Godwin ou pas) l'admettre, ceux sont les premiers à pointer du doigt le communautarisme qui sont les rois du communautarisme.
    Je vous invite à lire ici et là les témoignages de ceux (qui savent à peine lire et compter) qui ont essayé de s'aventurer dans ce genre de business (télécoms, médias etc...), ceux sont les premiers à dire ce que je dénonce dans ce forum, ça ne tombe pas du ciel.
    Et si la théorie de Godwin est tout le temps vérifiée, ça appuie justement ce que je dénonce ici...c'est plutôt réconfortant.

  5. Réagir sur le forum