« Open to choice » : Mozilla veut sensibiliser au choix du navigateur web

2

La liberté de choisir, à condition de choisir Firefox…

Surfant sur l’arrivée toute prochaine de l’écran de choix du navigateur (ballot screen) sur les éditions européennes de Windows, la fondation Mozilla (éditrice du célèbre Firefox) souhaite sensibiliser les médias et les internautes à l’importance du choix du navigateur.

Baptisée « Open to choice », l’initiative se présente à la fois sous forme d’un site web (opentochoice.org) et d’une lettre ouverte (en tant qu’article de blog). Cette dernière, rédigée par John Lilly, directeur général de Mozilla, fait appel à une idée simple : nous sommes amenés à effectuer des choix tout au long de notre vie, pourquoi ne pas choisir également notre navigateur ?

« Les choix que nous faisons déterminent la qualité de notre vie et notre vision du monde. C’est pourquoi nous prenons au sérieux beaucoup de ces choix, en évaluant les conséquences, en pensant aux implications et en nous décidant avec précaution et réflexion.

Il est donc surprenant que la plupart des gens ne se soient jamais préoccupés du choix du navigateur sur leur ordinateur ou leur téléphone portable, que tant de personnes utilisent chaque jour le navigateur qui leur a été fourni par défaut. »

On regrettera que derrière cette initiative (louable au demeurant) semble surtout se cacher un simple coup marketing pour Firefox. Rien, sur le site, ne permet en effet d’effectuer un choix entre les navigateurs du marché, et pour cause : seul Firefox y est mis en avant, logos et liens à l’appui. Un bloc sur le côté du site permet de collecter les adresses e-mail pour une mailing dont le but n’est pas clairement annoncé…

Du coup, pour choisir votre navigateur, Open to choice n’est sans doute pas le meilleur endroit où aller. Dommage…

Voir : Open to choice

Partager

A propos de l'auteur

[Responsable de la rédaction]
Sévit également sur Café Gaming et Point de vue social.

2 commentaires

  1. Je ne pense pas que pour "choisir son navigateur", il faille aller sur le site d'un navigateur en particulier. On ne peut pas reprocher a une firme de mettre en avant son produit sur son site. Les endroits ou l'on doit avoir le choix doivent etre neutres. Je pense que le "premier" lancement d'un quelconque navigateur (comme IE le prevoit tres tres bientot), peut etre un endroit judicieux.

  2. Il est prévu que de nouveau articles soient postés sur le blog, qui ne s'arrêtera pas à la lettre de Mitchell Baker et John Lilly. :) Il y a d'ailleurs un nouveau billet sur la version anglaise (je suppose qu'il sera bientôt traduit en français).

  3. Réagir sur le forum