Offres RSA : le gouvernement maintient le cap malgré Free Mobile

0

Dans une réponse écrite à la députée UMP Muriel Marland-Militello à l’Assemblée nationale, le ministère délégué à l’Industrie, à l’Énergie et à l’Économie numérique, fait le point sur les forfaits mobiles dits sociaux.

Face à l’arrivée des nouvelles offres de Free Mobile, et notamment le forfait à 2 € par mois offrant une heure de communication et 60 SMS, le gouvernement réaffirme sa position et mentionne les sept offres labellisées : Orange, SFR, Bouygues, Coriolis, Auchan Télécom, Call in Europe et La Poste. Toutes ces offres ont en commun de proposer 40 minutes de communication et 40 SMS pour un prix avoisinant les 10 euros par mois — le tarif le moins cher étant proposé Auchan Télécom, à 8,99 €/mois, à condition de justifier être bénéficiaire du RSA.

Sans un mot sur la révolution mobile de la semaine passée, le gouvernement continue donc à mettre en avant un principe d’offres labellisées extrêmement chères, mettant en avant un cahier des charges précis. À aucun moment l’hypothèse de revoir les tarifs des offres à la baisse n’est évoquée…

Lors de la conférence de presse de Free Mobile, diffusée en direct sur Internet, Xavier Niel avait consacré une partie de son discours aux offres mobiles à tarif social, ou forfaits RSA pour… « racket-super-arnaque ».

via Numerama

Partager

A propos de l'auteur

[Responsable de la rédaction] Sévit également sur Café Gaming et Point de vue social.

Les commentaires sont fermés.