Netflix peine à séduire de nouveaux abonnés

0

Devenu le service SVOD de référence dans le monde, en quelques années, Netflix peine pourtant à recruter de nouveaux abonnés en 2016.

Initialement lancé en 1998 aux États-Unis, sous forme de service de location de DVD par correspondance, Netflix a su rebondir et s’imposer comme la plateforme de streaming payant la plus populaire du monde. Et entend bien continuer à dominer le secteur, en multipliant la production de contenus inédits, en Amérique mais aussi dans d’autres pays (en France, la série Marseille en est un exemple).

Mais les récents résultats du groupe inquiètent les investisseurs : son parc s’élève à « seulement » 83,2 millions d’abonnés au 2è trimestre 2016. Le service aurait-il perdu de son pouvoir d’attraction ?

Pour Reed Hastings, DG de Netflix, tout cela est pourtant normal. Dès le mois d’avril, le groupe avait annoncé un ralentissement des abonnements : il ne pouvait en être autrement, après une période de forte croissance, liée à l’ouverture de la plateforme à l’international (dans près de 130 pays simultanément). Le groupe maintient donc son objectif : 100 millions d’abonnés dans le monde en 2017, dont au moins 60 millions aux USA.

C’est pourtant bien le marché américain qui inquiète les observateurs. Avec 160 000 abonnés recrutés sur le territoire US pendant ce 2è trimestre, Netflix réalise sa plus faible performance depuis 18 trimestres ! D’où sanction en bourse : lundi, en fin de séance, l’action du groupe avait perdu 12%.

Source : Les Échos

Partager

A propos de l'auteur

[Responsable de la rédaction] Sévit également sur Café Gaming et Point de vue social.

0 commentaire

    Réagir sur le forum