Nadine Morano prône le filtrage du net

22

Sale temps pour la neutralité du réseau. Alors que plus rien, ou presque, ne semble pouvoir arrêter la mise en application de la loi Hadopi 2, un rapport de la commission « Famille, Éducation aux médias » créée par Nadine Morano (photo ci-contre) vient mettre le feu aux poudres en remettant sur le tapis l’idée d’un filtrage du net…

Construire une politique structurée d’éducation aux médias pour tous. C’est le nom de ce rapport, dont une version synthétisée vient d’être rendue publique. PC INpact en a dressé une analyse pointue, dont il ressort plusieurs points gênants :

- la participation imposée de quasiment tous les acteurs du marché (sites internet, fournisseurs d’accès) à la pédagogie et à l’éducation, via des messages de prévention, des vidéos explicatives, etc. ;

- le contrôle des vidéos sur les sites de vidéo en ligne, reprenant le principe de la signalétique jeunesse du CSA (Comité Supérieur de l’Audiovisuel), comme cela existe déjà à la télévision française ;

- le contrôle des jeux vidéo en ligne avec un système de signalétique et d’avertissements « sur les risques entraînés par une pratique intensive » ;

- le tatouage numérique des vidéos permettant de repérer les vidéos à caractère violent ou pornographique, là encore soumis à l’autorité du CSA ;

- le filtrage du net est mentionné de manière claire puisqu’il est fait mention d’un « filtrage des contenus pornographiques, très violents ou illicites », s’appuyant, notamment, sur les technologies citées plus haut.

Si on pourra sourire sur l’aspect irréalisable de la plupart des mesures proposées (ne prenant souvent absolument pas en compte l’aspect international, et incontrôlable, d’Internet), ce rapport n’en reste pas moins une charge de grande ampleur à l’encontre de la neutralité du net. On vous invite à lire l’article détaillé de PC INpact pour plus d’informations, ainsi que bien sûr la synthèse en elle-même, en particulier les propositions 13 et 14…

Word - 77.5 ko
Synthèse du rapport
(.doc, 77.5 ko)

Source : PC INpact

Partager

A propos de l'auteur

[Responsable de la rédaction]
Sévit également sur Café Gaming et Point de vue social.

22 commentaires

  1. Il faut bien lire, il s'agit d'une préconisation de la commission "Famille, Éducation aux médias", c'est à dire de ce que regardent les enfants sur le net. Les adultes pourront continuer à regarder ce qu'ils veulent mais les enfants ne doivent plus avoir accès aux contenus trop violents ou trop crûs pour leur âge.

  2. nickole a écrit :
    Les adultes pourront continuer à regarder ce qu'ils veulent
    Justement, non... Si on parle de filtrage il y a un problème, c'est le cas là. Ce n'est qu'une accumulation de non-sens et personne (je crois) ne souhaite de toute façon que le CSA ait toute autorité sur les sites de vidéos en ligne. Heureusement que c'est irréalisable !

  3. Affligeant.. On devient le pays le plus a l'est de l'europe lol.. Madame Morano, de gràce, laissez moi décider seul comme un grand, un adulte comme vous, comme un bon contribuable que je suis, de mon utilisation du net pour moi et ma famille, laissez nous la liberté d'être responsables, tout comme vous, libres, tout comme vous, et laisser nous évoluer par notre propre intelligence, merci de ne plus tant vous creusez la tête, ô classe politique, pour nous mettre autant de batons dans les roues pour avancer avec notre temps...

  4. eh ben moi je dis : plutot que de chercher ça et là à supprimer des petits bouts de liberté, supprimons tous les accès à internet ! pas d'internet, pas de problème ! arretons de laisser nos enfants devant un écran qui les pervertit. donc supprimons également les télévisions. Quant aux radios qui lancent sur les ondes du rock, cette musique du diable, et de la musique techno qui appelle nos jeunes à se fourvoyer dans la fange ! Stoppons la perversion !!!... hum..... en meme temps, quand on voit N.S. et son fils le prince Jean S., je me dis qu'on va vers un retour à la monarchie et à un style de vie pour la populace (nous tous en l'occurrence) proche de celui que nos ancetres ont pu vivre du temps de la dernière monarchie en place... perso ça me ferait bien ch*** ! et au passage, désolé pour la dérive...

  5. Derrière ces tentatives de tous bords de "filtrer", "contrôler", "surveiller" le net ... c'est bien la question de la censure qui se pose. On veut substituer au libre arbitre de chacun, les décisions de "sages" qui décideraient à notre place de ce que l'on peut regarder. En Chine, à Cuba et ailleurs c'est comme ça que "big brother" is watching you ... Ça commence petit ... on ne voit rien venir ... et un jour tu forwardes à ta mère la dernière histoire qui circule sur le net .. et le lendemain t'es en prison ... voilà ! "Liberté ... que de crimes on commet en ton nom" ... Les solutions s'appelleraient HADOPI, LOPPSI et je ne sais quoi ! Bien sûr, on nous dira que c'est pour le bien de nos enfants ... bien sûr ! Tout ça c'est pour notre bien ... comme toujours ! ... Google is your FRIEND ... moi perso c'est FIREFOX + TOR Demain c'est VPN crypté mais peut-être que ce sera un crime de faire du VPN demain ... vous voulez parier ?

  6. atro81 a écrit :
    Affligeant.. On devient le pays le plus a l'est de l'europe lol.. Madame Morano, de gràce, laissez moi décider seul comme un grand, un adulte comme vous, comme un bon contribuable que je suis, de mon utilisation du net pour moi et ma famille, laissez nous la liberté d'être responsables, tout comme vous, libres, tout comme vous, et laisser nous évoluer par notre propre intelligence, merci de ne plus tant vous creusez la tête, ô classe politique, pour nous mettre autant de batons dans les roues pour avancer avec notre temps...
    Tu ne peux pas être 24/24 près de tes enfants et il y a aussi des familles ou seul l'enfant s'est naviguer sur internet.

  7. L'Etat français déresponsabilise les parents depuis des lustres et on voit aujourd'hui les résultats d'une telle politique ! :( Il faut apprendre aux parents à installer des logiciels de filtrage ou contrôler ce que fait leur gosse et pas filtrer tout l'internet de tout le monde ! On est pas en Chine !

  8. salut "Alors que plus rien, ou presque, ne semble pouvoir arrêter la mise en application de la loi Hadopi 2," oh, vous je vous soupçonne de savoir "quelque chose" au sujet de la décision du C.C. ! HADOPI 2 "serait",DÉJÀ, adoptée ? (on ne nous dit pas TOUT ! )

  9. Réagir sur le forum