Montebourg insiste : “nous ferons trois opérateurs” !

0

Arnaud Montebourg, nouveau ministre de l’Économie, du Redressement productif et du Numérique, persiste et signe : il souhaite tout faire pour voir revenir un marché à trois opérateurs mobiles.

Dans le cadre d’un colloque organisé par l’Avicca ce mardi, il a réitéré son intention de repasser à trois opérateurs : « Nous y arriverons, nous ferons trois opérateurs capables d’investir, qui cessent de détruire de l’emploi, de s’entretuer – et pas seulement dans les colonnes des journaux mais également dans des batailles spéculatives – pour enfin construire avec l’Etat une stratégie de révolution numérique », a-t-il déclaré. « La consolidation des opérateurs, on s’en occupe. On n’a pas toujours réussi, parce que vous le savez le marché est libre, les conseils d’administration sont libres (…) l’Etat aussi, mais il prend ses responsabilités et il dit ses préférences »

La veille, déjà, suite à l’annonce d’un probable plan social de grande ampleur chez Bouygues Telecom, il invitait l’opérateur à envisager une fusion avec un de des concurrents. « Il est parfaitement possible aujourd’hui à deux opérateurs de fusionner et monsieur Bouygues est parfaitement en mesure d’imaginer des solutions avec d’autres que SFR (…). Je l’y invite, il le sait, je le lui ai dit », avait-il affirmé.

Après le rachat de SFR par le groupe Altice-Numericable, les perspectives de rapprochement sont de plus en plus limitées. La marge de manœuvre de l’opérateur historique, Orange, étant très limitée par la réglementation, un mariage entre Bouygues Telecom et Iliad-Free s’affiche désormais comme le seul scénario possible, selon de nombreux observateurs.

Source : La Tribune

Partager

A propos de l'auteur

[Responsable de la rédaction] Sévit également sur Café Gaming et Point de vue social.

Les commentaires sont fermés.