Montebourg évoque une hausse de 20 centimes des forfaits mobiles

0

Interrogé sur les possibles mesures qu’il entend mettre en place à la rentrée pour favoriser l’emploi et la relocalisation dans le secteur des télécoms, Arnaud Montebourg, ministre du Redressement productif, a évoqué la possibilité d’une augmentation des tarifs mobiles pour les consommateurs…

Au micro de France Inter, le ministre a reconnu que les plans sociaux mis en place par SFR et Bouygues Telecom étaient anormaux sur un secteur « performant, encore croissant » et qui n’est pas touché par la concurrence mondiale.

À la recherche de solutions pour préserver l’emploi et relocaliser les centres d’appels en France, Arnaud Montebourg a émis la suggestion de reporter ce coût directement sur la facture des abonnés : « pour 10 000 emplois relocalisés sur le territoire, cela coûterait en moyenne, par forfait et par mois, une vingtaine de centimes de plus pour les consommateurs ».

« Est-ce que les consommateurs sont prêts à accepter une légère hausse de prix en contrepartie de la relocalisation d’emplois qui sont en train d’être détruits ? Cette question mérite d’être posée au plan national », a-t-il conclu sans toutefois trancher.

Actuellement en discussions, une batterie de mesures sociales devrait être présentée par le gouvernement à la rentrée.

Réécouter l’émission (à partir de 12:17) :

Partager

A propos de l'auteur

[Responsable de la rédaction] Sévit également sur Café Gaming et Point de vue social.

Les commentaires sont fermés.