Molotov lève 4 millions d’euros chez le britannique Sky

0

Belle réussite pour l’application de télévision Molotov : à peine lancée en France, elle attire déjà les convoitises à l’international. Ainsi, le groupe britannique Sky a injecté 4 millions d’euros dans la start-up…

Vendredi, le groupe Sky (éditeur de chaînes, de bouquets TV et opérateur télécoms outre-Manche) a annoncé avoir participé à une levée de fonds, en investissant 4 millions d’euros dans Molotov. La société londonienne a reconnu l’intérêt de l’application OTT (over-the-top) qui regroupe la plupart des grandes chaînes de télévision françaises, et entend se rémunérer grâce à un modèle « freemium ».

Outre cette prise de participation, rien n’a été annoncé quant à d’éventuelles synergies entre Molotov et Sky. De leur côté, les dirigeants de Molotov n’ont jamais caché leurs volontés d’exporter l’app, en Europe voire dans le monde : l’arrivée de Sky devrait leur permettre de mettre le pied au Royaume-Uni plus facilement.

Moins de deux mois d’existence

Lancée en juillet 2016 après une période de beta tests, l’app Molotov permet d’accéder gratuitement à un bouquet de 33 chaînes, intégrant notamment les chaînes de la TNT gratuites (groupe NRJ mis à part). Toutes sont accessibles en direct, et certaines proposent également leurs émissions en replay sur Molotov.

molotov02

Entièrement gratuite pour son offre de base, Molotov propose une option Extended. Pour 9,99 € par mois, celle-ci donne accès à une quarantaine de chaînes additionnelles et à un espace de sauvegarde de 100 heures de programmes via un système de « bookmarks ».

Co-fondée par Jean-David Blanc (Allociné, Canal+), Pierre Lescure (Canal+, Havas) et Jean-Marc Denoual (TF1), la start-up a rendu son application compatible avec la plupart des supports du marché : déjà disponible sur Windows, Mac, iOS, Apple TV et Linux, elle sera lancée dans les mois à venir sur Android et sur les téléviseurs LG et Samsung.

Partager

A propos de l'auteur

[Responsable de la rédaction] Sévit également sur Café Gaming et Point de vue social.

0 commentaire

    Réagir sur le forum