Mobiles : les forfaits à moins de 10€ séduisent de plus en plus de Français

4

L’un des effets reconnus de l’arrivée de Free Mobile sur le marché est d’avoir contribué à une baisse de prix durable des forfaits. Mais jusqu’à quel point ?

Une étude réalisée par Médiamétrie pour la Chaire Economie Numérique Paris-Dauphine établit un classement des forfaits les plus utilisés par les Français, par tranches de prix, à partir d’un panel de sondés.

Et ce sont les forfaits dits low-cost, à moins de 10 euros, qui ont connu une véritable explosion, en particulier chez les plus de 50 ans (+66,4% en un an) et chez les inactifs (+59,4%). Cette gamme de forfaits séduit toutefois l’ensemble des tranches d’âge, maintenant qu’il est possible d’avoir des forfaits dès 2 € (Free Mobile) ou intégrant des appels et SMS illimités sans Internet à environ 9 € (B&You, Sosh, Joe Mobile…)…

A contrario, ce sont les forfaits entre 21 et 30 € qui connaissent la plus belle dégringolade, en particulier chez les jeunes de 15 à 34 ans (-31,1% en un an) et les CSP- (-21,1%). Remplacés par des forfaits tout-illimités avec Internet à 20 € maximum, les offres plus chères n’ont plus vraiment lieu d’être… mais peut-être connaîtront-elles une nouvelle percée avec l’arrivée de la 4G ?


Globalement, avec cette baisse des prix, les Français sont de plus en plus nombreux à bénéficier d’un forfait mobile. Le pourcentage de personnes sans forfait n’excède plus les 4,4% chez les seniors, tranche la moins équipée, et est en forte chute pour toutes les catégories d’âge.

via 01net

Partager

A propos de l'auteur

[Responsable de la rédaction] Sévit également sur Café Gaming et Point de vue social.

4 commentaires

  1. J'adore ces sondages où on peut calculer des variations au dixième de pour-cent près, même sur une partie très faible du panel :
    " Les abonnements à plus de 80 euros ne représentent que 1%, mais sont en hausse de 8%. Mieux, ceux qui ne disposent pas de mobile atteignent désormais 2,1% avec une hausse de 144,7%."
    C'est pas une hausse de 144 ou 145% (ce qui serait déjà un exploit statistique, non non, c'st une hausse de 144.7% ! ;D
    En dehors de ça les tendances générales sont très probablement proches de la réalité mais ils auraient pu arrondir un peu leur chiffres ou donner une marge d'erreur (généralement de 3 à 5%).

  2. Réagir sur le forum