Mobiles : les forfaits à moins de 10€ séduisent de plus en plus de Français

4

L’un des effets reconnus de l’arrivée de Free Mobile sur le marché est d’avoir contribué à une baisse de prix durable des forfaits. Mais jusqu’à quel point ?

Une étude réalisée par Médiamétrie pour la Chaire Economie Numérique Paris-Dauphine établit un classement des forfaits les plus utilisés par les Français, par tranches de prix, à partir d’un panel de sondés.

Et ce sont les forfaits dits low-cost, à moins de 10 euros, qui ont connu une véritable explosion, en particulier chez les plus de 50 ans (+66,4% en un an) et chez les inactifs (+59,4%). Cette gamme de forfaits séduit toutefois l’ensemble des tranches d’âge, maintenant qu’il est possible d’avoir des forfaits dès 2 € (Free Mobile) ou intégrant des appels et SMS illimités sans Internet à environ 9 € (B&You, Sosh, Joe Mobile…)…

A contrario, ce sont les forfaits entre 21 et 30 € qui connaissent la plus belle dégringolade, en particulier chez les jeunes de 15 à 34 ans (-31,1% en un an) et les CSP- (-21,1%). Remplacés par des forfaits tout-illimités avec Internet à 20 € maximum, les offres plus chères n’ont plus vraiment lieu d’être… mais peut-être connaîtront-elles une nouvelle percée avec l’arrivée de la 4G ?


Globalement, avec cette baisse des prix, les Français sont de plus en plus nombreux à bénéficier d’un forfait mobile. Le pourcentage de personnes sans forfait n’excède plus les 4,4% chez les seniors, tranche la moins équipée, et est en forte chute pour toutes les catégories d’âge.

via 01net

Partager

A propos de l'auteur

[Responsable de la rédaction] Sévit également sur Café Gaming et Point de vue social.

4 commentaires

  1. J'adore ces sondages où on peut calculer des variations au dixième de pour-cent près, même sur une partie très faible du panel :
    " Les abonnements à plus de 80 euros ne représentent que 1%, mais sont en hausse de 8%. Mieux, ceux qui ne disposent pas de mobile atteignent désormais 2,1% avec une hausse de 144,7%."
    C'est pas une hausse de 144 ou 145% (ce qui serait déjà un exploit statistique, non non, c'st une hausse de 144.7% ! ;D
    En dehors de ça les tendances générales sont très probablement proches de la réalité mais ils auraient pu arrondir un peu leur chiffres ou donner une marge d'erreur (généralement de 3 à 5%).

  2. Mobius a écrit :

    Cela devrait rester une un marché de niche un bon moment non ?  ::)

    Pas forcément, il y a des mobiles 4G à moins de 250€, et des abonnements sans engagements à 30€.

  3. OhMonBato a écrit :

    J'adore ces sondages où on peut calculer des variations au dixième de pour-cent près, même sur une partie très faible du panel :
    " Les abonnements à plus de 80 euros ne représentent que 1%, mais sont en hausse de 8%. Mieux, ceux qui ne disposent pas de mobile atteignent désormais 2,1% avec une hausse de 144,7%."
    C'est pas une hausse de 144 ou 145% (ce qui serait déjà un exploit statistique, non non, c'st une hausse de 144.7% ! ;D
    En dehors de ça les tendances générales sont très probablement proches de la réalité mais ils auraient pu arrondir un peu leur chiffres ou donner une marge d'erreur (généralement de 3 à 5%).

    Oui, mais dans notre monde moderne, où il n'y a plus aucun repère pour le "lambda", ce dernier est rassuré, car quand on indique des décimales dans un résultat, cela ne peut être que "scientifique"! (Et l'on atteind l'absurde avec des trucs du genre: "Le plâtrox l'Areol vous assure un teint plus naturel à 87,85%!!!" - Ben voyons!) :P :P :P

  4. Réagir sur le forum