Michel Mercier veut 1 milliard pour le très haut débit

14

Pour un milliard t’as plus rien

Le ministre de l’Espace rural et de l’Aménagement du territoire, Michel Mercier, a fait savoir qu’il avait demandé la somme d’un milliard d’euros minimum pour le très haut débit, dans le cadre du grand emprunt national.

Alors qu’on attend dans les tous prochains jours le rapport de la commission Juppé-Rocard chargé de définir le montant et les usages du grand emprunt, Michel Mercier enfonce le clou sur l’importance du déploiement du très haut débit (en l’occurence la fibre optique). Selon lui, la somme d’un milliard d’euros est un minimum, nécessaire pour « venir en appui de projets locaux insuffisamment rentables pour les opérateurs ». Le milliard d’euros irait intégralement à un « fonds national de péréquation ».

Michel Mercier entend à ce que le déploiement du très haut débit en France soit considéré comme un « dossier prioritaire ».

Source : Les Echos

Partager

A propos de l'auteur

[Responsable de la rédaction]
Sévit également sur Café Gaming et Point de vue social.

14 commentaires

  1. Au fond "larrons en foire": Tout se relie : Favoriser le haut débit pour encourager les téléchargements illégaux avec l'arrière pensée intéressée des Majors de racquetter les braves bougres sans rémunérer les artistes avec la sortie de HADOPI. Ainsi le" cercle vicieux" se referme sur les "pigeons"!!

  2. papynice a écrit :
    Au fond "larrons en foire": Tout se relie : Favoriser le haut débit pour encourager les téléchargements illégaux avec l'arrière pensée intéressée des Majors de racquetter les braves bougres sans rémunérer les artistes avec la sortie de HADOPI. Ainsi le" cercle vicieux" se referme sur les "pigeons"!!
    complètement HS ! ou je n'ai pas compris ce que tu veux dire! Je ne vois pas comment une telle demande pour le haut débit va encourager l' illégal !

  3. papynice a écrit :
    Au fond "larrons en foire": Tout se relie : Favoriser le haut débit pour encourager les téléchargements illégaux
    Ben oui bien sur : Haut débit = Téléchargement illégal. Et puis poursuivons dans les clichés et la propagande : Internet c'est le repère des pédophiles et des terroristes. Le bourrage de crâne a encore de beaux jours devant lui. Savez-vous que pour vous informer, il n'y a pas que TF1 ?

  4. Et voilà, tout le monde va encore payer pour les zones non rentables, par contre, les FAI vont se faire des c*** en or sur les zones denses. C'est vraiment naze. Est-ce que ça n'aurait pas été plus simple d'assortir chaque concession dans une grande agglomération par une obligation de couverture des zones moins denses autour ? Là c'est nul car tout le monde paye pour les zones peu denses, mais personne ne gagne de fric sur les zones denses... A part les actionnaires des FAI...

  5. lepoulpe a écrit :
    Et voilà, tout le monde va encore payer pour les zones non rentables, par contre, les FAI vont se faire des c*** en or sur les zones denses. C'est vraiment naze. Est-ce que ça n'aurait pas été plus simple d'assortir chaque concession dans une grande agglomération par une obligation de couverture des zones moins denses autour ? Là c'est nul car tout le monde paye pour les zones peu denses, mais personne ne gagne de fric sur les zones denses... A part les actionnaires des FAI...
    pas d'accord! les habitants des zones non dense ont les mêmes droits que les autres et souvent (par exemple les agriculteurs) travaillent ( cotisent) pour que les rmistes des zones denses puissent continuer à se reposer! ils ont aussi besoin d'internet comme tous les autres!

  6. pize a écrit :
    Et voilà, tout le monde va encore payer pour les zones non rentables, par contre, les FAI vont se faire des c*** en or sur les zones denses. C'est vraiment naze. Est-ce que ça n'aurait pas été plus simple d'assortir chaque concession dans une grande agglomération par une obligation de couverture des zones moins denses autour ? Là c'est nul car tout le monde paye pour les zones peu denses, mais personne ne gagne de fric sur les zones denses... A part les actionnaires des FAI...
    pas d'accord! les habitants des zones non dense ont les mêmes droits que les autres et souvent (par exemple les agriculteurs) travaillent ( cotisent) pour que les rmistes des zones denses puissent continuer à se reposer! ils ont aussi besoin d'internet comme tous les autres!
    Répondre à l'égoïsme par la démagogie et le populisme, voilà qui est extrêmement constructif. Parce que bien évidemment les RMistes sont des glandeurs qui passent leur temps à dormir. De plus bien entendu, les RMistes sont en ville et pas à la campagne. Bon, passons. Pour en revenir @ lepoulpe, il est normal que tout le monde participe. C'est même le principe de fonctionnement normal d'un État. C'est la même chose pour les routes, l'électricité, l'eau, les écoles, les hôpitaux, etc. Maintenant effectivement on aurait pu imposer aux Fai des obligations sur les zones moins denses. Mais au bout du compte qu'est-ce que cela aurait changé ? Pour que les Fai puissent financer les zones moins denses, on aurait dû payer l'abonnement plus cher. Donc quelle que soit la méthode, à l'arrivée tout le monde participe. Et c'est tout à fait normal. J'habite Paris, j'ai le haut débit, la fibre est déjà au pied de l'immeuble, il me semble normal de participer à l'effort collectif pour que tout le monde puisse avoir accès à tous ces services. C'est d'ailleurs déjà ce qui se passe avec les non dégroupés. Si les FAI voulaient faire la même marge avec eux qu'avec les dégroupés, leur abonnement leur coûterait plus cher (autour de 10 € de plus selon mes souvenirs). Je sais que ce n'est plus trop à la mode, mais il faudrait laisser un peu l'individualisme et l'égoïsme de côté et penser un peu plus à l'intérêt de tous. Et puis on n'est pas obligé non plus de regarder tout cela que comme un coût. C'est aussi un investissement qui aura des retombés économiques. Parmi les critères retenus par les entreprises quand elles s'installent quelque part, il y a aussi la disponibilité d'internet. Et si l'on ne veut pas voir certaines régions se transformer en desert, il faut bien évidemment en tenir compte.

  7. Belteg a écrit :
    Et puis on n'est pas obligé non plus de regarder tout cela que comme un coût. C'est aussi un investissement qui aura des retombés économiques. .
    Tout a fait d'accord , et je me réjouis que l'idée commence a faire son chemin dans la tête de nos hommes politique. Il faut arrêter de voir le haut débit comme un caprice de gosse de riche, et ouvrir les yeux sur le fait qu'il commence a devenir le poumon de l'économie de demain. Apres il y deux solutions envisageable : vider les campagne et déplacer tout le monde dans des villes, ou a l'inverse tenter de conserver un équilibre ou tout au moins enrayer l'exode rurale. Il est évident que les actionnaires de Free, SFR ou encore Orange s'en fichent complètement, n'oublions pas que leur seul intérêt et de faire fructifier leur capital , peu importe les conséquences , et c'est justement la que l'état doit intervenir et jouer son rôle de régulateur afin de préserver les intérêts de tout les citoyens. Personnellement une fois n'est pas coutume je salue cette décision.

  8. Belteg a écrit :
    Bon, passons. Pour en revenir @ lepoulpe, il est normal que tout le monde participe. C'est même le principe de fonctionnement normal d'un État. C'est la même chose pour les routes, l'électricité, l'eau, les écoles, les hôpitaux, etc.
    Je serais d'accord avec toi si l'accès internet était un service public. Or, cela n'en est plus un. Il y a maintenant diverses entreprises privées qui sont en concurrence sur les mêmes secteurs. On ne peut donc pas raisonner tout à fait de la même façon. Un grand réseau national public qui couvre l'ensemble du territoire (villes comme campagnes) : OK. Un réseau d'état qui ne dessert que les zones non rentables car les entreprises privées ont déjà couvert les zones intéressantes financièrement : pas d'accord.
    Belteg a écrit :
    Maintenant effectivement on aurait pu imposer aux Fai des obligations sur les zones moins denses. Mais au bout du compte qu'est-ce que cela aurait changé ? Pour que les Fai puissent financer les zones moins denses, on aurait dû payer l'abonnement plus cher. Donc quelle que soit la méthode, à l'arrivée tout le monde participe. Et c'est tout à fait normal.
    Déjà ça change que ce sont les usagers du réseau qui finance le réseau, ce qui est pas mal (et logique). Cela permet aussi d'avoir une couverture uniforme, ou les FAI pourront proposer les même offres (et les même tarifs) quelque soit l'endroit ou habite l'abonné. Sinon, on risque d'avoir la situation suivante : - tu es sur notre réseau : t'as tout le service et tu payes pas cher - tu es sur le réseau d'état : tu n'as pas tout le service car l'état nous vends du débit et tu payes plus cher car tu nous coute plus cher (comme les non dégroupés actuellement)
    Belteg a écrit :
    J'habite Paris, j'ai le haut débit, la fibre est déjà au pied de l'immeuble, il me semble normal de participer à l'effort collectif pour que tout le monde puisse avoir accès à tous ces services. C'est d'ailleurs déjà ce qui se passe avec les non dégroupés. Si les FAI voulaient faire la même marge avec eux qu'avec les dégroupés, leur abonnement leur coûterait plus cher (autour de 10 € de plus selon mes souvenirs). Je sais que ce n'est plus trop à la mode, mais il faudrait laisser un peu l'individualisme et l'égoïsme de côté et penser un peu plus à l'intérêt de tous.
    Bin d'ailleurs certains FAI n'hésitent pas à faire payer plus cher les non dégroupés actuellement. D'autres ne leur offrent pas tous les services... Tu n'as donc pas bien compris mon propos. Ce n'était pas du tout égoïste, au contraire. Ce qui m'énerve, c'est qu'en laissant les entreprises privées (ici les FAI) faire comme bon leur semble, elles ne vont que là où c'est rentable (normal) et laissent l'état gérer quand il n'y a plus de fric à se faire. Pour la fibre c'est là même chose. Ils sont tous en train de se battre pour savoir comment raccorder les immeubles en ville, mais personne ne veut aller fibrer les zones moins denses. C'est ce qu'on appelle la privatisation des profits et la nationalisation des pertes....

  9. Réagir sur le forum