Michaël Boukobza confirme sa candidature à une licence mobile en Israël

0

Pour la première fois depuis qu’il a quitté son poste de directeur général de Free en 2007, Michaël Boukobza s’exprime médiatiquement sur ses nouveaux projets — en particulier sa candidature à une 5ème licence mobile en Israël…

Comme le voulait la rumeur, l’homme d’affaires confirme sa participation à l’appel d’offres lancé en Israël pour une cinquième licence de téléphonie mobile, pour un coût d’investissement total estimé à 200 millions d’euros. Heureusement, il pourra compter sur le soutien de Xavier Niel ainsi que de la famille Pariente (Naf Naf), ses principaux co-investisseurs sur le projet.

En se lançant dans un tel projet, Michaël Boukobza rentre en concurrence directe avec Patrick Drahi (Numericable) — son ex-patron au sein de Hot, câblo-opérateur israélien au sein duquel Boukobza a exercé un rôle de bras droit pendant plus d’un an.

Sortant du silence pour la première fois depuis 4 ans, Michaël Boukobza tient un discours extrêmement similaire à celui de son ex-mentor chez Free : « il est possible de diviser par deux la facture mobile en Israël, soit une économie annuelle de 700 euros par foyer », soutient-il dans une interview accordée au quotidien Haaretz. L’influence de Xavier Niel dans le choix de Boukobza est d’ailleurs assumée par ce dernier : « Niel m’a dit que c’était l’occasion de faire quelques chose de bien pour mon [nouveau]pays », avouera-t-il notamment…

Source : Challenges.fr

Partager

A propos de l'auteur

[Responsable de la rédaction] Sévit également sur Café Gaming et Point de vue social.

Les commentaires sont fermés.