Megaupload : Cogent porte plainte contre Orange

5

Trafic d’influence

L’opérateur américain Cogent porte plainte contre Orange devant l’Autorité de la concurrence, pour « abus de position dominante ».

L’affaire opposant Orange à Megaupload (basé à Hong-Kong) avait fait grand bruit, début 2011. Victime de lenteurs sur le réseau de l’opérateur français, le célèbre site de partage de fichiers avait alors décidé de mettre en place une alerte de connectivité, spécifiquement à destination de ses visiteurs en provenance d’Orange/France Télécom. Il y dénonçait la stratégie de l’opérateur historique, accusé de ne pas mettre en place des moyens de connectivité (peering) suffisants pour gérer le trafic en provenance des opérateurs Cogent et TATA. En guise d’ultime provocation, le hongkongais invitait ses utilisateurs à changer d’opérateur pour « un fournisseur Internet avec une excellente connectivité Internet mondiale, tel que SFR ou Iliad (free.fr, Alice) »

JPEG - 155.2 ko
Capture : PC INpact

Cogent avait à son tour pris position à l’encontre d’Orange, qu’il accusait déjà d’abus de position dominante : « France Télécom possède OpenTransit, l’un de nos concurrents directs. Donc Orange bride la connectivité avec nous afin d’obliger les opérateurs du monde entier à être clients d’OpenTransit s’ils veulent atteindre ses abonnés ADSL. En clair : si un opérateur ne paie pas la « taxe » d’Orange, un abonné français sur deux ne peut pas consulter les sites qu’il héberge dans des conditions acceptables ! Cela serait totalement illégal aux États-Unis, et je pense que ça l’est en France aussi », expliquait alors son PDG Dave Schaeffer.

Orange s’était défendu de ces accusations, et avait pointé du doigt un déséquilibre dans les données échangées : en l’état, Cogent envoie bien plus de données qu’il n’en reçoit sur son réseau…

Aujourd’hui, La Tribune révèle que Cogent a décidé de ne pas en rester là : il a déposé une plainte devant l’Autorité de la concurrence française, pour « abus de position dominante » de la part d’Orange. Dave Schaeffer s’explique : « nous voulons faire entendre, devant l’Autorité de la concurrence, qu’Orange a vendu à ses clients un service d’accès Internet, qu’il espère ne pas être utilisé par ses clients. Or, comme les internautes l’utilisent, Orange ne remplit pas son contrat, et se plaint d’une surcharge due à ses abonnés ! C’est une désinformation choquante de l’engagement qu’a formulé Orange à ses clients. Nous attendons de l’Autorité qu’elle impose à Orange qu’il s’interconnecte avec Cogent. Nous espérons que l’Autorité mette Orange sous surveillance, ou impose une amende à cause de ce comportement inapproprié ».

Voilà qui promet d’être un « casse-tête » pour les autorités, affirme La Tribune ; en effet, « le gendarme de la concurrence français (comme apparemment aucun de ses homologues en Europe) ne s’est jamais penché sur le mode opaque de l’échange de trafic Internet entre opérateurs »… Au-delà des enjeux impliquant Orange, Cogent et Megaupload, voilà qui risque fort de (re)lancer une réflexion sur d’éventuelles réglementations des modalités de peering entre opérateurs.

Source : La Tribune

Partager

A propos de l'auteur

[Responsable de la rédaction]
Sévit également sur Café Gaming et Point de vue social.

5 commentaires

  1. J'avais complètement oublié cette affaire. J'ai souscrit à la fibre optique chez Orange pour mon nouvel appart à la rentrée. Ces limitations sont toujours d'actualité ?

  2. yaourtine a écrit :
    J'avais complètement oublié cette affaire. J'ai souscrit à la fibre optique chez Orange pour mon nouvel appart à la rentrée. Ces limitations sont toujours d'actualité ?
    Non ! non ! Ils portent plainte juste pour s'amuser.

  3. C'est une bonne leçon de transparence ! Orange est libre de ralentir le débit et les sites ralentis sont libres d'en avertir les utilisateurs ! Il est vrai qu'Orange aurait dû les avertir de son côté mais faute de mieux, MegaUpload a fait le travail à leur place. Aux utilisateurs de choisir en conaissance de cause au lieu d'être bridés sans rien savoir !

  4. Orange, comment peut on encore être clients d'une entreprise ou les employés qui y travaillent se suicides ? (C'est vrai qu'il est plus facile de parler de Foxconn et de la Chine que de ce qui se passe ici en France.) Alors bien évidement comme nous sommes des idiots, nous croyons Orange dans tout ce qu'il nous dit et affirme.

  5. yaourtine a écrit :
    J'avais complètement oublié cette affaire. J'ai souscrit à la fibre optique chez Orange pour mon nouvel appart à la rentrée. Ces limitations sont toujours d'actualité ?
    A quoi bon s'abonner à la fibre pour avoir un debit théorique de 100mb alors que les sites sont bridés à 50ko/s !?? Autant avoir un 20mb qui marche à 20mb !!!

  6. Réagir sur le forum