Maxime Lombardini sur BFM

14

Retour sur les chantiers en cours

Dans une interview accordée à BFM cet après-midi dans l’émission Le Grand Journal, Maxime Lombardini (Directeur Général de Free) revient sur les grands chantiers en cours de Free : licence 3G, déploiement de la fibre optique, et sur l’actualité des opérateurs internet.

Free et le mobile

Maxime Lombardini revient (sans trop vouloir se mouiller) sur les déclarations de Nicolas Sarkozy à propos de l’attribution de la 4ème licence 3G. Il rappelle à cette occasion l’ambition de Free dans le mobile : « L’idée c’est de se dire que tout ce qu’on a sur sa Freebox, le triple-play, on devrait pouvoir l’avoir, dans les années qui viennent, également sur son téléphone ».

Concernant les offres proposées rien de concret au niveau des tarifs, mais Maxime Lombardini promet une simplification des offres, à un meilleur prix. Il répond alors aux accusations de Martin Bouygues en indiquant qu’il n’est pas dans l’intérêt de Free de détruire l’industrie du mobile, et rappelle le succès de l’ouverture à la concurrence de la téléphonie fixe.

Free et la fibre

Au niveau de la Fibre optique, Maxime Lombardini revient sur le désaccord entre Orange d’un coté et SFR et Free de l’autre quant au déploiement de la fibre optique (voir l’article consacré).

Il rassure alors quant aux capacités de financement de la fibre et de la licence 3G.

Les 10 ans de Free

A l’occasion des 10 ans de Free, le journaliste rappelle l’historique de Free et les différents « coups » portés à son encontre, comme dernièrement avec l’annonce d’une offre « triple play » de Numéricable à 19,90€ : « Aujourd’hui on a la prétention de dire que notre offre est toujours, de loin, la meilleure quand on regarde : le nombre de chaines de télévision, les coûts cachés […] ».

Partager

A propos de l'auteur

14 commentaires

  1. Roldic a écrit :
    Et toujours rien pour les abonnés qui ne peuvent recevoir que le bas débit.
    Et tu voudrais quoi ? Que Maxime aille lui-même installer un DSLAM avec son tractopelle juste à côté de chez eux ? C'est comme si tu reprochais à Jules Edouard Leclerc de ne pas intaller des hypermarchés à moins de 3 km de chaque habitant français. Super intelligente ta remarque.

  2. Roldic a écrit :
    Et toujours rien pour les abonnés qui ne peuvent recevoir que le bas débit.
    Ben déjà le bas débit qui a le mérite d'exister car ailleurs pour le mêmed débit on n'a ua mieux que la TV sur PC : Free ajoute même des chaînes supplémentaires (au compte goutte) et avait mis au lancement de la nouvelle version de Free Home Video quelques films en bas débit (qui ont disparus depuis, dommage...). Ensuite le partenariat avec Broadcom permet à Free d'avoir une ligne plusstable que les concurrents (DSLSafe) : ok dernièrement ce système à un peu foiré en réduisant le débit sur certaines lignes au profit d'autres moins bruitées. Enfin si les débits baissent régulièrement ce n'est pas forcément la faute de Free : les lignes téléphoniques se dégradent avec le temps, la construction d'une autoroute à proximité de la ligne amène du bruit pouvant réduire nettement le débit aux heures de pointe, le fait que les câbles téléphoniques sont de moins en moins épais (coût du cuivre), etc... De même les voisins jouent aussi un rôle parce que 20 méga + 20 mégas + 20 mégas... sur un seul fil plus il y a d'utilisateurs et plus la ligne sera bruitée : c'est d'ailleurs sur ce point que tente d'agir le DSLSafe. Free propose des débits au maximum des cpacités de la ligne téléphonique : la seule solution pour augmenter les débit est de remplacer le cable téléphonque par un cable de plus forte section ou de mettre un NRA-HD à proximité (mais là on risque de repasser en non dégroupé).

  3. Ben déjà le bas débit qui a le mérite d'exister car ailleurs pour le mêmed débit on n'a ua mieux que la TV sur PC
    Chez SFR, tout le bouquet est en MPEG-4...

  4. Roldic a écrit :
    Et toujours rien pour les abonnés qui ne peuvent recevoir que le bas débit.
    Free applique la règle du ratio Coût/rentabilité/amortissement ... Je vois pas Free planter un NRA au fin fond de la sologne pour 2 habitants .... Etant chef d'entreprise, vous ferriez cela??? j'en doute. Ceci dit, la volonté de Free est bien de faire le maximum pour le dégroupage , maximum ne signifie pas l'impossible non plus.

  5. Lombardini est resté discret sur la téléphonie et pour cause. La sortie de Sarkosy n'était pas une remise en cause de la 4° licence mais une remise en cause du "moins cher". En effet Free, semble-t-il, pourrait être sensible aux sirènes asiatiques pour ses gros équipements. Ce qui mettrait en difficulté nos industriels dont Alcatel. C'était juste un petit rappel au patriotisme économique... Rappel pertinent ou pas, à chacun de voir ? Il n'en est pas moins vrai qu'un équipementier chinois s'installe en France pour assaillir l'Europe avec des technologies que nous leur avons données (transferts contre marchés) et qu'ils viennent nous revendre à bas prix. Facile quand on n'a pas de R&D à amortir ! Donc il faut se méfier des coûts bas qui peuvent cacher des coups bas !

  6. Je pense que lorsque Roldic parle de bas débit il s'agit de 56k. Les dossiers du moment son la 3G et la fibre, mais n'oublions pas qu'Illiad à racheté Altitude Telecom en 2005 et donc la seul licence national WiMax. Une offre est dispo sur www.IFW.fr malheureusement le site n'est pas très fourni. Free pourrais mettre dans son processus de test d'éligibilité, en cas de non couverture par l'ADSL, un lien proposant l'offre IFW si elle est souscriptible.

  7. jiggaknot a écrit :
    Ben déjà le bas débit qui a le mérite d'exister car ailleurs pour le mêmed débit on n'a ua mieux que la TV sur PC
    Chez SFR, tout le bouquet est en MPEG-4...
    J'ai dit pour le même débit, chez SFR il y a du MPEG4 mais au débit du MPEG2 de Free (2500 kbps, visible chez SFR en utilisant le code 911 et en regardant en haut). La qualité est du coup un peu meilleure, mais les lignes longues qui n'ont accès qu'à la TV en MPEG4 chez Free n'auront pas la TV chez SFR.

  8. secullus a écrit :
    Je pense que lorsque Roldic parle de bas débit il s'agit de 56k. Les dossiers du moment son la 3G et la fibre, mais n'oublions pas qu'Illiad à racheté Altitude Telecom en 2005 et donc la seul licence national WiMax. Une offre est dispo sur www.IFW.fr malheureusement le site n'est pas très fourni. Free pourrais mettre dans son processus de test d'éligibilité, en cas de non couverture par l'ADSL, un lien proposant l'offre IFW si elle est souscriptible.
    Bien vu : désolé pour le dérapage, mais effectivement pour le 56k personne n'a rien proposé de neuf depuis des lustres, et les seules autres possibilités sont Numeris (si ça existe encore ?), le wimax (si les opérateurs s'y mettent) et le satellite.

  9. Cedric a écrit :
    Et toujours rien pour les abonnés qui ne peuvent recevoir que le bas débit.
    Free applique la règle du ratio Coût/rentabilité/amortissement ... Je vois pas Free planter un NRA au fin fond de la sologne pour 2 habitants .... Etant chef d'entreprise, vous ferriez cela??? j'en doute. Ceci dit, la volonté de Free est bien de faire le maximum pour le dégroupage , maximum ne signifie pas l'impossible non plus.
    Ah, ce n'est pas une blague ? SFR a l'air plus vite et bouygues en utilisant de réseau de SFR est non seulement en train de rattraper Free, mais commence sérieusement à le talonner.

  10. Réagir sur le forum