Maxime Lombardini signe une tribune critique contre l’UMP dans Les Échos

3

Maxime Lombardini, directeur général du groupe Iliad, est l’auteur d’une tribune publiée ce lundi dans Les Échos. Il y critique, avec virulence, l’action de l’UMP, « premier parti d’opposition ».

Il est rare qu’un dirigeant d’Iliad expose ouvertement ses convictions politiques en public. Xavier Niel, en particulier, est connu pour éviter de répondre clairement à la question, notamment lorsqu’on l’interroge sur son rôle dans des titres de presse plutôt orientés à gauche (Le Monde, Mediapart, Bakchich…).

Pour cette tribune au sein des Échos, Maxime Lombardini s’est vu affecter un thème bien particulier : l’action de l’UMP, un an après sa « primaire calamiteuse ». Pour lui, le parti ne remplit pas son rôle d’opposition malgré le boulevard qui lui est offert par « un gouvernement désemparé ». Le DG d’Iliad dénonce l’attitude des principaux responsables du parti, qui jouent chacun leur « carte personnelle » sans l’admettre : Nicolas Sarkozy, François Fillon, Alain Juppé, Jean-François Copé… « Et tous, sans exception, baissent dans les sondages », affirme-t-il.

« Un an après » ses primaires, « l’UMP est toujours sans idée, sans leader et sans unité », dénonce Maxime Lombardini avec sévérité. Mais tout n’est pas perdu : il invite le parti à se préparer à la « possible alternance » dans trois ans, soulignant notamment que « les mesures économiques qui s’imposent pour éviter un déclassement définitif de notre pays sont connues et sont plus proches de la pensée économique de la droite que de la gauche ».

- Lire la tribune de Maxime Lombardini dans son intégralité sur LesEchos.fr

Partager

A propos de l'auteur

[Responsable de la rédaction] Sévit également sur Café Gaming et Point de vue social.

3 commentaires

  1. Chacun a le droit d'avoir ses opinions... Mais M. Lombardini ne doit pas oublié, qu'il est un acteur de l'économie, que les politiques ne sont qu'aux services des citoyens et de la réussite de notre pays...!
    Aussi devrait-il faire part de son attente  et proposer des orientations à ces derniers...!  ;)

  2. Tribune "critique" contre l'UMP, mais où on sent bien son impatience de voir l'UMP revenir au pouvoir, venant d'un ex-ponte de TF1, ce n'est pas vraiment une surprise.

  3. Réagir sur le forum