M6 se dit prêt à lancer deux chaînes gratuites sur la TNT

0

Qui dit mieux ?

En réaction au projet de chaîne gratuite, annoncé par Canal+, le groupe M6 renchérit : son président, Nicolas de Tavernost, fait part aux Échos de sa volonté de créer non pas une mais… deux nouvelles chaînes gratuites sur la TNT !

Dans son interview, le président du directoire de M6 annonce sa volonté d’aller au-delà du canal bonus qui lui est attribué d’office, en réclamant un canal supplémentaire sur la TNT gratuite. Nicolas de Tavernost a déjà une vision très précise de ses deux futurs bébés :

« Nous développerons, non seulement notre chaîne compensatoire, mais également une autre chaîne sur la télévision gratuite. Nous avons en projet deux chaînes gratuites. L’une sera généraliste plutôt féminine, appelée à être dans le Top 3 des chaînes de la TNT. Nous chercherons à réitérer de façon très volontariste le succès de W9. La deuxième sera un projet que nous avions déjà présenté en 2005 : M6 Famille. C’est un projet fédérateur destiné à offrir des programmes de cinéma, de fictions et de magazines à un public familial. Nous sommes prêts à démarrer dès le 1er décembre 2011, si nous en avons les autorisations. La première de ces chaînes devrait avoir un budget de 100 millions d’euros en régime de croisière, comparable à celui de W9, et la seconde d’environ 50 millions d’euros. »

Le projet est ambitieux : rappelons que le groupe M6 dispose déjà de deux chaînes gratuites (M6 et W9) ainsi que d’une chaîne payante sur la TNT (Paris Premiere) et d’une chaîne réservée aux bouquets câble, satellite et ADSL (Téva). Il co-détient également, avec TF1, la chaîne TF6, elle aussi présente sur la TNT payante.

Selon Nicolas de Tavernost, le compte n’y serait pourtant pas, d’où sa volonté de réclamer non pas une, mais deux nouvelles chaînes TNT : « M6 dispose actuellement de quatre autorisations sur le hertzien et en aurait une cinquième avec le canal compensatoire. Or TF1 et Canal+ seraient à sept avec leur canal compensatoire. Nous souhaitons que ce retard se comble », explique-t-il.

Concernant le projet de chaîne gratuite de Canal+, enfin, il se mâche pas ses mots : « dès lors que l’opérateur dominant de la TV payante viendrait sur notre marché, nous demandons d’avoir une égalité de taxation entre la télévision gratuite et la télévision payante (…) d’autre part, il faudrait revoir certaines des obligations qui pèsent sur les chaînes gratuites en termes de concurrence », martèle-t-il. « On ne peut pas avoir un compétiteur dominant sur la TV payante et qui se réserverait des droits sur la télévision gratuite. Ce serait un bouleversement du marché qui, de fait, pourrait par exemple nous empêcher de faire face à nos obligations sur le cinéma ».

Partager

A propos de l'auteur

[Responsable de la rédaction] Sévit également sur Café Gaming et Point de vue social.

Les commentaires sont fermés.