L’UMP lance de nouvelles réflexions sur le grand emprunt

0

En attendant les conclusions de la commission Juppé-Rocard, qui devraient être rendues début novembre, l’UMP organise aujourd’hui une convention sur le sujet du grand emprunt. Au programme, l’épineuse question du financement…

Le grand emprunt, dont les ambitions avaient déjà été revues à la baisse, souffre de plus en plus d’un véritable déficit de confiance. Populaire mais aussi au sein des classes politiques même. Son financement est remis en cause alors même que l’idée d’un emprunt auprès des particuliers semble définitivement abandonnée.

Cette convention a pour but de définir plus précisément les conditions d’emprunt pour un montant « qui ne devra pas être trop supérieur à 30 milliards [d’euros] » (Michel Rocard, en photo ci-contre). Une partie de cette somme, rappelons-le, servira à financer en partie un réseau de fibre optique à l’échelle nationale, un projet coûteux s’il en est…

« Le secrétaire général du parti majoritaire, Xavier Bertrand, et son adjoint Eric Besson, à l’origine de cette initiative, défendent l’idée d’une opération ambitieuse, susceptible de relancer la croissance, tandis que Michel Rocard tend, à l’inverse, à en réduire l’ampleur. Il estime que l’emprunt ne devra pas dépasser les 30 milliards d’euros. Surtout, soutenu par Bercy, il écarte l’idée d’un appel direct à l’épargne des Français, pour une raison de surcoût. Nul ne défend plus sérieusement cette possibilité d’une souscription auprès du grand public, affirme l’ancien Premier ministre. De quoi rendre l’emprunt beaucoup moins populaire. »

Source : La Tribune

Partager

A propos de l'auteur

[Responsable de la rédaction]
Sévit également sur Café Gaming et Point de vue social.

0 commentaire

    Réagir sur le forum