L’UFC-Que Choisir n’aime pas les nouvelles offres d’Alice

30

L’association de consommateurs, UFC-Que Choisir, a publié un communiqué dans lequel elle se déclare opposée à la nouvelle tarification de la hotline au sein des offres Alice de nouvelle génération (Alicebox Plus et Alicebox Initial).

Intitulé Alice fait coût double, le texte rappelle que cette tarification reprend le modèle controversé de Free, c’est-à-dire avec un paiement à la prestation par minute (0,34 €/min.). Alors que le fournisseur, ancienne propriété de Telecom Italia, était réputé pour sa hotline entièrement gratuite, c’est désormais un point négatif de son offre.

Cette décision est presque perçue comme une provocation : « N’ayant peur de rien, Iliad a pris cette décision quelques semaines seulement après que l’UFC-Que Choisir a porté plainte contre la surtaxation abusive de la hot line de Free. L’UFC estime en effet qu’obliger les clients à payer un appel à la hot line même quand le problème vient du FAI va à l’encontre de la loi Chatel. »

Rappelons que deux plaintes de l’UFC-Que Choisir à l’encontre de Free sont toujours en cours : contre la facturation de la hotline comme évoqué, mais également contre plusieurs conditions de vente jugées abusives. Les relations entre le FAI et l’association ne sont donc pas au beau fixe.

Source : quechoisir.org

Partager

A propos de l'auteur

[Responsable de la rédaction]
Sévit également sur Café Gaming et Point de vue social.

30 commentaires

  1. En admettant que je ne sois intéressé que par le net: étant donné qu'en 5 ans d'ADSL chez Free j'ai du appeler - allez - 10 minutes en tout la hotline (et encore c'était pour transférer l'abonnement au locataire suivant), ça me fait un coût total de 3,40€ pour cinq ans. A comparer aux 10€ x 5 x 12 = 600€ que m'auraient fait économiser une offre à 20€ au lieu de 30€. D'une façon plus globale, j'ai du mal à imaginer que les abonnés dépensent en moyenne plus de 10€ chaque mois de frais d'appel à la hotline. Donc globalement ils s'y retrouveront financièrement. Il est où le problème monsieur UFC ?

  2. nouknouk a écrit :
    Donc globalement ils s'y retrouveront financièrement.
    Même si c'est sans doute vrai en moyenne, c'est quoi le rapport avec la facturation abusive de prestations d'assistance ? Parce que c'est moins cher l'UFC devrait fermer les yeux sur des pratiques qu'ils trouvent illégales ?

  3. Bonjour,

    Tartiflou a écrit :
    Donc globalement ils s'y retrouveront financièrement.
    Même si c'est sans doute vrai en moyenne, c'est quoi le rapport avec la facturation abusive de prestations d'assistance ? Parce que c'est moins cher l'UFC devrait fermer les yeux sur des pratiques qu'ils trouvent illégales ?
    En même temps, je doute qu'ils obtiennent gain de cause. La loi Chatel parle spécifiquement de la facturation de la communication. Free en respecte la lettre à défaut de l'esprit... Personnellement, je trouve la position de Free sur le sujet cohérente. Il ne me semble pas logique que le coût de support de problèmes dus à l'utilisateur soient supportés par l'opérateur. Bien évidemment, en cas de faute de Free, il faut que le remboursement soit fait rapidement et sans trainer des pieds. Mais c'est un autre problème... Après, si c'est vraiment un gros défaut de l'offre Free, les utilisateurs vont tous partir chez la concurrence et Free n'aura qu'à changer de politique pour redevenir compétitif. Là, l'UFC est tout à fait dans son rôle et il est tout à fait normal qu'ils indiquent que ce coût est un désavantage de Free par rapport à ses concurrents. A+ Xavier

  4. Xazz a écrit :
    Free en respecte la lettre à défaut de l'esprit...
    D'après l'ARCEP Free utilise des numéros surtaxés pour sa hotline, alors bon, même la lettre de la loi n'est pas respectée.
    Xazz a écrit :
    Bien évidemment, en cas de faute de Free, il faut que le remboursement soit fait rapidement et sans trainer des pieds. Mais c'est un autre problème...
    Ce n'est pas un autre problème, c'est LE problème soulevé par l'UFC : la facturation systématique d'une prestation d'assistance et le remboursement "sur demande".

  5. Tartiflou a écrit :
    la facturation systématique d'une prestation d'assistance et le remboursement "sur demande".
    Je suis pas d'accord. J'ai eu à appeler Free l'an dernier pour changer mon boitier HD défectueux. Ils m'ont tenu 35 minutes au téléphone (sans compter le temps d'attente) pour faire leurs 2-3 tests inutiles, mais je n'ai pas été facturé pour l'assistance.

  6. ghisb a écrit :
    Ils m'ont tenu 35 minutes au téléphone (sans compter le temps d'attente) pour faire leurs 2-3 tests inutiles, mais je n'ai pas été facturé pour l'assistance.
    Désolé, je ne te crois pas.

  7. Tu as de la chance... moi pour faire déménager gratuitement ma ligne il a fallu que je les appelle et ca a durer bien longtemps pour faire X vérifications et recopie de mon dossier.... et la j'ai bien eu à payer.

  8. Tartiflou a écrit :
    D'après l'ARCEP Free utilise des numéros surtaxés pour sa hotline, alors bon, même la lettre de la loi n'est pas respectée.
    Tu as un lien ? Car les n° de la hotline Free (3244 ou 0811xx) ne sont pas surtaxés à partir d'une ligne fixe : coût d'un appel local. Ce que reproche l'UFC c'est la facturation (en plus du coût de la communication) d'une prestation d'assistance. Si tu appelles la hotline chez un ami, ce dernier payera le coût de la communication (appel local) et tu seras facturé (sur la facture Free) du temps passé à la hotline à 0,34€/min.

  9. Vroom a écrit :
    Tu as un lien ?
    http://tinyurl.com/ygh25zb
    Vroom a écrit :
    Car les n° de la hotline Free (3244 ou 0811xx) ne sont pas surtaxés à partir d'une ligne fixe
    Ce n'est pas ce que dit l'ARCEP :)

  10. Réagir sur le forum