L’UFC dément les accusations de Xavier Niel

0

Mardi dernier, lors de la présentation des résultats 2009 du groupe Iliad, Xavier Niel avait évoqué la possibilité d’une augmentation générale des tarifs sur le marché du triple play, de l’ordre d’environ 5 euros par mois pour les abonnés. Il avait alors lourdement accusé l’association de consommateurs UFC-Que choisir d’en être responsable.

Si le responsable de la stratégie du groupe avait déjà dénoncé par le passé l’excès de taxes instaurées par les pouvoirs publics à l’encontre des télécoms et fournisseurs d’accès, il s’en est cette fois pris tout particulièrement à l’UFC, « qui, au travers d’un travail délibéré, cherche à faire monter les prix de ce marché ». Dénonçant des mesures absurdes telles que la volonté de mettre en place des factures papier, il a également parlé de « coups marketing » de la part de l’association, qui annoncerait par voie de communiqué des attaques en justice virtuelles dont Free n’aurait finalement jamais reçu l’assignation. Avant de conclure que « l’UFC ne peut être là que si des acteurs proposent des prix élevés ». Et toc.

Sauf qu’Edouard Barreiro, responsable des nouvelles technologies à l’UFC, a tenu à réagir à ces propos, qu’il a qualifié d’« absurdes et ridicules ». Il précise que la facture papier ne devrait pas être une option systématique mais devrait toutefois être proposée aux clients qui la souhaitent et a rappelé certains de ses griefs à l’encontre de Free, notamment en ce qui concerne les coûts affichés lors de l’inscription, jugés trompeurs (voir notre article).

« Je ne vois pas parmi ce que l’on demande ce qui ferait augmenter les prix », a-t-il finalement conclu, rappelant par ailleurs le soutien d’UFC-Que choisir à la candidature d’Iliad pour la quatrième licence 3G…

L’ambiance est électrique et l’entente entre Free et l’UFC semble définitivement au plus bas. On souhaite bien du courage au médiateur désigné pour trouver un terrain d’entente entre les deux parties…

Source : TF1 News

Partager

A propos de l'auteur

[Responsable de la rédaction] Sévit également sur Café Gaming et Point de vue social.

Les commentaires sont fermés.