Lombardini interviewé : 3G, femtocell, plaintes et hotline…

0

Pas de femtocell dans les Freebox v6

Maxime Lombardini était hier soir l’invité de Masse Critique sur France Culture. Dans une émission consacrée en large partie au marché des télécoms et à la régulation, il a longuement répondu aux questions de Frédéric Martel et s’est prononcé sur de nombreux sujets, notamment la future offre de Free Mobile, le femtocell, les plaintes d’UFC-Que Choisir…

Interrogé en ce qui concerne l’éventuelle inclusion de puces femtocell (mini-antennes 3G domestiques) dans les prochains modèles de Freebox, Maxime Lombardini répond par la négative. « On ne va pas les mettre d’autorité dans les Freebox, mais on les proposera à ceux qui le souhaitent », déclare-t-il. Cette décision, se rapprochant du modèle déjà choisi par SFR, s’explique peut-être par la volonté de sortir prochainement une Freebox v6 sans attendre encore plusieurs années l’arrivée effective de Free Mobile sur le marché.

Mis en cause face aux plaintes d’UFC-Que Choisir (qui l’accuse notamment de contourner la loi Châtel sur la facturation de la hotline, ou encore de laisser certaines options cochées par défaut lors de l’inscription), M. Lombardini botte en touche : « Je ne sais pas si on a des problèmes avec notre hotline ou des problèmes avec UFC. UFC a miraculeusement sorti tous ces dossiers à la veille de l’attribution de la quatrième licence, et a fait beaucoup de bruit autour […] »

Autre intervenant : Jean-Ludovic Silicani, président de l’Arcep.

- Ecouter l’émission :

L’intervention de Maxime Lombardini débute à partir de 31:45

- Télécharger le podcast sur Radio France (MP3)

Partager

A propos de l'auteur

[Responsable de la rédaction] Sévit également sur Café Gaming et Point de vue social.

Les commentaires sont fermés.