L’Internet à tarif social à nouveau repoussé

7

Seulement jusqu’à la fin du mois, promis !

Le gouvernement devait réunir les différents fournisseurs d’accès à Internet autour d’une table ronde organisée par Frédéric Lefebvre le 13 septembre 2011, pour finaliser le projet d’Internet à tarif social à 23 € par mois. Le rendez-vous a été repoussé à une date ultérieure…

Décrié par les associations de consommateurs (notamment l’UFC-Que choisir qui demande un vrai tarif social à 10 €), le projet a été retardé par son principal instigateur, Éric Besson, ministre chargé de l’Industrie et de l’Économie numérique, en raison d’une incompatibilité de planning.

Le ministre doit toujours révéler le nom du fournisseur retenu par le gouvernement pour proposer le premier forfait à tarif social… même s’il ne s’agit pas véritablement d’un mystère : tout laisse à penser qu’il s’agit d’Orange, à commencer par les modalités d’attribution du label, réalisées quasiment sur-mesure pour l’opérateur historique… et écartant financièrement les opérateurs ADSL alternatifs sur les zones non-dégroupées.

Repoussée, l’annonce devrait finalement intervenir avant la fin du mois de septembre.

Partager

A propos de l'auteur

[Responsable de la rédaction]
Sévit également sur Café Gaming et Point de vue social.

7 commentaires

  1. b10489 a écrit :
    eh oui, c'est la concurrence vue par le gouvernement.....
    On est plus dans une logique commerciale, mais dans une logique de service social, donc les mécanismes financiers de rééquilibrage entre opérateur pour ne pas favoriser l'opérateur historique n'ont plus cour...enfin j'imagine. Et on peut penser qu'Orange peut se permettre des choses que ne peuvent pas les autres opérateurs.

  2. Et imposer aux opérateurs qui fibrent ce qu'avait plus ou moins proposé free via sa fondation (accès internet gratuit, téléphone gratuit pour les appels d'urgences et services sociaux...) ça ne pourrait pas être mis en place en complément du tarif social?

  3. Réagir sur le forum