L’Hadopi disposera d’un budget très réduit pour 2012

0

Fin des crédits gratuits

La ministre de la Culture, Aurélie Filippetti, a fait savoir que l’Hadopi devrait bénéficier d’un budget de fonctionnement « largement réduit » pour l’année 2012.

La ministre a souligné que la Haute autorité n’a « pas rempli sa mission de développement de l’offre légale », pourtant prévue comme une de ses priorités depuis sa création.

À l’heure où le gouvernement tente de resserrer son budget, les moyens colossaux mis à disposition de l’Hadopi ne sont plus du goût du ministère : « sur le plan financier, 12 millions d’euros annuels et 60 agents, c’est cher pour envoyer un million d’e-mails », indique Aurélie Filippetti. « Je vais demander que les crédits de fonctionnement de l’Hadopi soient largement réduits pour l’année 2012. Je préfère réduire le financement de choses dont l’utilité n’est pas avérée. J’annoncerai en septembre le détail de ces décisions budgétaires ».

Si l’Hadopi est bien une “chose dont l’utilité n’est pas avérée”, comme le sous-entend la ministre, l’objectif final ne serait pourtant pas l’abrogation ? Sur ce sujet, elle reste plus mesurée, mais admet que certains points de la riposte graduée pourraient être revus : « la suspension de l’accès à internet me semble une sanction disproportionnée face au but recherché », annonce-t-elle notamment.

via PC INpact

Partager

A propos de l'auteur

[Responsable de la rédaction] Sévit également sur Café Gaming et Point de vue social.

Les commentaires sont fermés.