Les réseaux 4G particulièrement sensibles aux attaques ?

7

Selon l’administration américaine en charge des télécommunications, les réseaux 4G (LTE) seraient particulièrement sensibles aux attaques et pourraient être facilement “tombés” par des cyberterroristes, à grande échelle.

Cette vulnérabilité, jugée simple à mettre en œuvre par « à peu près n’importe qui », permettrait de faire tomber un réseau 4G à l’aide d’un amplificateur que l’on peut trouver dans le commerce pour des prix aussi bas que 650$. Un tel équipement permettrait de priver de 4G une zone aussi large que l’État de New-York (plus de 140 000 km² !), affirme l’étude…

« Le signal LTE est très complexe : il est composé de nombreux sous-systèmes, et dans chacun des cas, faire tomber un de ces sous-systèmes permet de faire tomber toute la station de base », explique un des experts, qui remarque que le LTE possède de nombreux points vulnérables, rendant possible « huit types d’attaques différentes ».

La nouvelle s’annonce comme particulièrement inquiétante outre-Atlantique, où on estime que la moitié de la population du pays aura recours à la 4G d’ici à 2017. Le standard LTE a également été proposé comme potentielle nouvelle norme pour les appels d’urgence ; on imagine alors le scénario-catastrophe découlant d’une indisponibilité de ce réseau à grande échelle…

Le rapport estime qu’il n’existe pas de remède simple au problème à l’heure actuelle. Les failles seraient inhérentes au standard LTE, estimé très solide en termes de cryptage de communications, mais vulnérable aux attaques reposant sur d’autres aspects du réseau (comme le brouillage des transmissions).

Source : Gizmodo, via Korben

Partager

A propos de l'auteur

[Responsable de la rédaction]
Sévit également sur Café Gaming et Point de vue social.

7 commentaires

  1. J'ai vraiment adoré le passage d'un épisode de NCIS.
    Celui où la CIA est en train de "Pénétrer" dans le PC de Abby, et que visiblement, même aidée "du bleu", ils n'arrivent pas à stopper le pirate.

    Ce que Gibbs a résolu en ....... débranchant la prise de courant.
    Très révélateur cette petite séquence je trouve ^^.

    L'évolution de la science se base sur des principes qui sont acquis tellement rapidement que plus personne ne pense à remettre certaines choses évidente en cause.

    Que voici un bel exemple !
    A quoi sert donc un réseau inviolable s'il ne fonctionne plus ^^.

  2. Comme tous les réseaux basés sur l'IP, ni plus, ni moins.
    Les attaques existent déjà en 3G, via les Smartphones.
    C'est davantage exposé en 4G LTE vu qu'on est en full-IP du terminal jusqu'à Internet.

    En 4G LTE, l'interface S1 n'est pas crypté par exemple (dans la norme), laissant les flux en clair sur le Backhaul, mais la plupart des opérateurs qui ont ouvert leur 4G LTE ont mis au moins l'IpSec sur cet interface.

  3. Ca ne m'étonne même pas. Il y a quelques années déjà, avec un simple brouilleur d'1Watt de puissance, j'arrivais à faire tomber le réseau GSM de toute une entreprise. Et un brouilleur c'est vraiment pas compliqué à faire et pas cher du tout. Mais un brouilleur plus puissant est très vite repéré! Ne serait-ce que par l'armée. Donc pour faire tomber un réseau, vaut mieux le faire de l'intérieur...

  4. via Korben

    "Chaud cacao les attaques de hackeroristes !"
    "c’est trop fastoche !"
    "Ah ça alors, c’est fort."

    Quel bouffon ce mec. Qu'il la ferme, ses articles polluent vraiment le net.
    J'en ai ras-le-bol de me faire rickroller en cliquant sur un lien menant à son fiel.

  5. Antwan a écrit :

    Quel bouffon ce mec. Qu'il la ferme, ses articles polluent vraiment le net.
    J'en ai ras-le-bol de me faire rickroller en cliquant sur un lien menant à son fiel.

    Dans ce cas ne clique pas, on ne fait pas de lien dissimulé.
    Il nous semble normal de citer le "via" nous ayant mené à l'article source.

  6. Réagir sur le forum