Les opérateurs alternatifs veulent une enquête sur la panne voix d'Orange

Les opérateurs alternatifs veulent une enquête sur la panne voix d’Orange

0

Les 14 et 15 mai 2018, une grande panne imputable à Orange venait toucher les services voix, y compris certains appels d’urgence, chez les opérateurs français.

Fortement médiatisé, l’incident en question a provoqué des perturbations pour environ 25% des interconnexions nécessaires aux appels voix, sur les deux jours, d’après Orange. La panne a pu être constatée, y compris par les clients d’opérateurs tiers, en raison de l’interconnexion défaillante avec les services Orange.

Aucune communication avec les prestataires

Aujourd’hui, l’AOTA (Association des opérateurs télécoms alternatifs) revient sur l’incident. À l’heure actuelle, les opérateurs clients du service voix d’Orange « n’ont pas reçu d’informations officielles de la part de leur prestataire ». L’association déplore l’absence d’un « RFO » (Reason For Outage), sorte de bulletin habituellement diffusé aux clients afin de détailler les raisons de la panne. Ceci, dans le but de développer des solutions afin d’éviter qu’elle ne se reproduise à l’avenir…

Dans un communiqué, l’AOTA annonce avoir saisi l’ARCEP (Autorité de régulation des télécoms), par l’intermédiaire de son président Sébastien Soriano, d’une demande d’enquête administrative pour faire la lumière sur cette affaire. L’association suggère également au régulateur la création d’un groupe de travail chargé de « simplifier les interconnexions entre opérateurs et la migration des services Voix ».

Partager

A propos de l'auteur

[Responsable de la rédaction] Sévit également sur Café Gaming et Point de vue social.

Impossible de commenter cet article.