Les nouveaux défis d’Iliad en 2009

0

Entre l’intégration d’Alice, la licence 3G, les procès, la perte de vitesse au niveau des abonnements… 2009 a été l’année de tous les défis pour Iliad.

Ariase dresse un bilan de l’année passée qui se veut le plus exhaustif possible, intitulé 2009 : l’odyssée d’Iliad.

Si l’année a été marquée par l’obtention de la quatrième licence de téléphonie mobile 3G, faisant d’Iliad un groupe télécom unifié au même titre que ses concurrents Orange, SFR et Bouygues Telecom, elle n’a pas été émaillée que de bonnes nouvelles.

La pénible intégration d’Alice ne fait pas que des heureux. De bugs en pertes de services, et même si le transfuge de Telecom Italia semble gagner en considération auprès d’Iliad avec les mois, les clients partent et ne reviennent plus… propulsant le FAI dans des taux de recrutement négatifs. Un mal pour un bien puisqu’Iliad annonce avoir d’ores et déjà rétabli un équilibre financier au sein de sa filiale.

Free connaît aussi des taux de recrutement bien plus faibles qu’à l’accoutumée. Handicapé par la concurrence d’offres tout-en-un comme Ideo de Bouygues Telecom, voire par sa campagne publicitaire peu comprise du grand public (Rodolphe), le trublion attire moins qu’avant. Mais là encore, la rentabilité est record.

Enfin, 2009 est le terrain de plusieurs plaintes de la part de l’association de consommateurs UFC-Que choisir à l’encontre de Free. Que ce soit pour la tarification de sa hotline ou pour un ensemble de dispositions considérées abusives, Free est ouvertement remis en cause par la même entité qui salue régulièrement son apport en termes de concurrence

En termes de services, 2009 a vu naître le réseau communautaire FreeWifi, l’enregistrement à distance, ainsi que les jeux vidéo sur Freebox (avec possibilité pour les développeurs de concevoir leurs propres applications à l’aide d’Elixir).

2010 sera trop tôt pour voir apparaître les premières offres de Free Mobile. Free a donc le champ libre pour continuer à développer les services sur l’ADSL et, pourquoi pas, la fibre. Et vous, quels sont vos pronostics pour l’année à venir ? 😉

Partager

A propos de l'auteur

[Responsable de la rédaction] Sévit également sur Café Gaming et Point de vue social.

Les commentaires sont fermés.