Les MVNO opposés à un retour à trois opérateurs

24

Tout le monde n’est pas favorable à la fusion annoncée entre Bouygues Telecom et SFR qui impliquerait un retour à trois opérateurs mobiles sur le marché. Les opérateurs virtuels (MVNO), réunis au sein de l’association Alternative Mobile, font entendre leur grogne…

L’association Alternative Mobile, qui regroupe une dizaine d’opérateurs virtuels indépendants, parmi lesquels Virgin Mobile ou NRJ Mobile, n’est pas contente. Pour elle, la perspective d’un mariage entre Bouygues Telecom et SFR risque d’entraîner une « remontée des prix » qui ne leur permettrait plus d’exercer leur rôle dans les mêmes conditions.

« Les MVNO ont besoin d’un marché de gros pour acheter des minutes de communication. Actuellement, 82% des minutes revendues sont le fait de Bouygues et SFR », explique Léonidas Kalogeropoulos, délégué général de l’association. Le rapprochement de ces deux acteurs serait donc particulièrement inquiétant pour les MVNO, qui redoutent « une éviction ».

Alternative Mobile lance un appel aux régulateurs : « en cas de fusion, les autorités compétentes doivent imposer des contraintes aux opérateurs de réseau pour nous permettre de jouer notre rôle ». Si son appel est entendu, le rachat de SFR par Bouygues Telecom pourrait s’assortir de conditions strictes sur le maintien des tarifs de gros destinés aux MVNO.

Source : l’Opinion

Partager

A propos de l'auteur

[Responsable de la rédaction] Sévit également sur Café Gaming et Point de vue social.

24 commentaires

  1. En même temps, dès lors que free sera vraiment indépendant au niveau de son réseau, il pourra difficilement refuser l'arrivée de MVNO chez lui. Donc la situation ne sera guère différente pour eux... A moins que free continue de faire ses offres actuellement jugées non rentable.

  2. Sur quels réseaux vont se trouver les MVNO actuellement hébergés sur SFR et BT ? Que prévoit le contrat entre BT et Free Mobile à ce sujet ?

  3. Réagir sur le forum