Les mini antennes-relais au programme à Paris

0

La mairie de Paris a organisé jeudi une réunion, réunissant les quatre principaux opérateurs de téléphonie mobile (dont Free) ainsi que diverses associations, autour d’un projet de déploiement de mini antennes-relais à travers la ville.

Dans le cadre du « Grenelle des ondes », l’idée de réduire la puissance d’émission des antennes-relais a fait du chemin dans plusieurs municipalités françaises. Une quinzaine d’entre elles participent d’ailleurs à des expérimentations en ce sens.

Néanmoins le projet de Paris va un peu plus loin. Non content de réduire le seuil d’exposition des antennes classiques, la ville voudrait les remplacer totalement par des « mini » antennes, d’une trentaine de centimètres de haut, faciles à installer partout en ville. Déjà abordé, le projet entend bien passer à une phase plus concrète.

Une réunion avec Orange, SFR, Bouygues Telecom et Free Mobile a donc permis d’élaborer un premier plan d’action. Selon l’adjoint à l’environnement Denis Baupin, un réseau de mini antennes-relais devrait venir « compléter, voire remplacer » les quelques 2000 antennes actuelles de la ville. Un nombre qui aurait été, bien entendu, amené à augmenter encore, avec l’arrivée de Free sur le marché du mobile. Une étude de faisabilité a donc été lancée et devrait aboutir, avant la fin de l’année 2010, à un cahier des charges précis.

Le résultat devrait largement jouer sur la capacité de Free à déployer rapidement son réseau dans la capitale, les mini antennes étant également réputées pour leur plus grande souplesse de déploiement (en regard des “grosses” antennes, dont les autorisations mettent parfois jusqu’à 18 mois avant d’être validées). Reste à savoir si ce projet municipal sera prêt à être mis en oeuvre avant 2012, date de lancement de la première offre commerciale de Free Mobile…

Source : Direct Matin

Partager

A propos de l'auteur

[Responsable de la rédaction] Sévit également sur Café Gaming et Point de vue social.

Les commentaires sont fermés.