Les cinéastes pro-Hadopi passent à l’attaque

0

Décidément, la bataille autour de la loi Création et internet, et en particulier la mise en place d’une Haute autorité (Hadopi), est particulièrement médiatisée.

Après la tribune des professionnels du cinéma s’opposant fermement à la loi, publiée dans Libération (voir notre article), c’est au tour des partisans de la Hadopi de prendre la plume au sein du même journal.

Bien entendu, cette fois, il n’est absolument pas question de remettre en cause l’absence d’offre légale séduisante, mais uniquement de pointer du doigt l’« impact de la piraterie sur le financement de la culture ».

Plutôt qu’une réelle défense en faveur de la loi Création et internet (pas une ligne ne semble lui être accordée), il s’agit là d’une attaque soutenue à l’encontre des députés de l’opposition, « sans propositions crédibles, sans alternative véritable » selon eux. Pire, ceux-ci sont même accusés d’avoir « attaqué abondamment qui, les artistes […], qui, les sociétés d’auteur […] ».

En ce qui concerne le caractère techniquement inapplicable de la dite loi, la condamnation sans preuves ou encore l’amélioration des offres légales, rien n’est dit. Un survol de texte impressionnant… et désarmant.

Sont signataires de ces colonnes : Jean-Jacques Annaud, Patrick Braoudé, Christian Carion, Alain Corneau, Dante Desarthe, Jacques Fansten, Costa-Gavras, Laurent Heynemann, Pierre Jolivet, Gérard Jugnot, Philippe Lioret, Radu Mihaileanu, Claude Miller, Jean-Paul Rappeneau, Coline Serreau, Bertrand Tavernier, Pascal Thomas, Danièle Thompson, Nadine Trintignant, Bertrand van Effenterre, Christian Vincent et Roschdy Zem.

De bien engagés pourfendeurs, qui n’ont visiblement pas peur du boycott…

Partager

A propos de l'auteur

[Responsable de la rédaction] Sévit également sur Café Gaming et Point de vue social.

Les commentaires sont fermés.