Les chiffres des emplois en centres d’appels pour les opérateurs

14

L’Assemblée nationale révèle, au sein d’un rapport, le nombre précis d’employés en centres d’appels pour les opérateurs (Orange, SFR, Bouygues Telecom et Free), tout en précisant les proportions d’emplois internalisés/externalisés et les effectifs à l’étranger.

Alors que la plupart des opérateurs accusent Free Mobile de détruire l’emploi et de délocaliser massivement ses centres d’appels, tandis que la localisation des centres d’appels en France est devenu un enjeu politique, ces données précises pourront donner un meilleur aperçu de la réalité du marché…

Effectfs internalisés Effectifs externalisés en France Effectifs externalisés à l’étranger Total
Orange 16 000 5 000 4 000 25 000
SFR 2 500 9 000 4 500 16 000
Bouygues Telecom 2 000 700 1 800 4 500
Free 4300 dont 1800 au sein de filières à l’étranger 4 300

On constate rapidement que Free a adopté un modèle différent de ses concurrents : 100% de ses centres d’appels sont internes au groupe Iliad, qui a pour habitude de ne pas faire appel à des prestataires. Cela ne l’empêche pas d’ouvrir des centres d’appel à l’étranger, totalisant 1800 effectifs.

Au total, c’est Orange qui détient la plus grande proportion d’effectifs en France (84%, internalisés et externalisés confondus). SFR arrive deuxième avec 71,87% d’effectifs localisés en France. Bouygues Telecom n’en compte que 60%. Enfin, Free en comptabilise 58,14% et arrive donc dernier de ce classement.

On peut toutefois constater que Free dispose d’un nombre total d’effectifs quasiment identique à celui de Bouygues Telecom, malgré le fait que ce dernier dispose d’un parc d’abonnés bien plus important. Le destructeur d’emplois ne serait pas forcément celui qu’on pense…

Partager

A propos de l'auteur

[Responsable de la rédaction] Sévit également sur Café Gaming et Point de vue social.

14 commentaires

  1. Très intéressant comme article, même si déjà vu sur UF..
    Par contre pourquoi la ligne concernant Free n'est pas présentée de la même façon que pour les autres opérateurs, ça nuit énormément à la lisibilité, ce serait bien de modifier le tableau, et de ne pas se contenter de recopier ce qu'on a trouvé ailleurs.
    Ça donnerait quelque chose comme ça:
                        | Internalisé | Externalisé FR | Externalisé étranger | Total    |
    | Orange    | 16 000        |                5 000  |                          4 000  | 25 000  |
    | SFR          |  2 500        |                9 000  |                          4 500  | 16 000  |
    | Bouygues |  2 000        |                    700 |                          1 800  |    4 500  |
    | FREE        |  2 500        |                        0 |                          1800  |    4 300  |

  2. Effectivement, si on cumule tous les chiffres des licensiements annoncés par les opérateurs soit 500 chez SFR, quelques centaines chez Bouygues, rien chez Orange, cela ne dépasse pas 2000 personnes dans tous les cas.
    Or Free a créé 4500 emplois ! Donc l'impact de Free sur l'emploi est finalement très positif ! Tout cela en plus de l'impact positif sur le pouvoir d'achat et l'amélioration du servce !
    Les opérateurs prennent encore tous les Français pour des cons !

  3. Il faut aussi modèrer ces chiffres, car il ne s'agit pas du nombre total de salariés, mais uniquement ceux en centre d'appels. Or contrairement à Free,les 3 autres opérateurs ont des offres, dites "Pro", à destination des entreprises, avec un certains nombre de conseillés techniques, commerciaux, ainsi que plus de boutiques ouvertes, etc....
    Mais malgré cela, ça prouve bien que Free est générateur d'emplois en France!

  4. En ratio pour 100 000 abonnés:

    Orange: 94.98 opérateurs / 100 000 abonnés
    SFR: 76.96 opérateurs / 100 000 abonnés
    Bouygues Telecom: 41.47 opérateurs / 100 000 abonnés
    Free: 119.44 opérateurs /100 000 abonnés
    (Nombre d'abonné pris en compte: Orange 26 320 000, SFR 20 790 000, BT 10 850 000, FreeM 3 600 000)
    Après, je croyais que free n'avait pas de hotline à l'étranger pour sa branche mobile. Une nouveauté, ou les chiffres incluent aussi les effectifs dédiés aux offres fixes?

  5. Iliad (qui devrait apparaitre dans le tableau en lieu et place de Free) n'externalise pas mais il "filialise" (Mobipel, Centrapel, Call One BPO, Qualipel), ce qui n'est guère mieux.


  6. Si je ne me trompe, ce sont les chiffres mobile+fixe.
    Pour les ramener au nombre d'abonnés, il faut tout comptabiliser.
    D'ailleurs, j'avais lu qq part que les centres d'appel Free *pour le mobile* étaient tous en France (pas ceux pour ADSL).

  7. Il n'y a pas que Free qui "internalise" à l'étranger, Orange le fait aussi régulièrement mais je ne sais pas si c'est le cas pour les centres d'appel ni pour quelle proportion.
    Mais bon dans tous les cas ce ne sont pas des emplois français avec les taxes idoines.

  8. Réagir sur le forum