Les cartes de couverture GSM sont fiables, selon l’Arcep

4

L’Arcep, chargée de vérifier depuis 2007 la fiabilité des cartes de couverture mobiles (GSM) publiées par les opérateurs, a publié les résultats de son enquête menée en 2010. Bilan : les résultats constatés coïncident largement avec les zones de couverture annoncées…

L’autorité constate ainsi que « les cartes de couverture publiées par les trois opérateurs sont à plus de 98% cohérentes avec les mesures faites sur le terrain », soit un très bon niveau de précision… mais précise également que la fiabilité doit être améliorée « sur certains cantons ».

En outre, dans son communiqué, l’Arcep indique qu’une « différence peut subsister entre les cartes publiées et le ressenti de l’utilisateur », en fonction de leur utilisation du téléphone mobile : l’enquête mesure uniquement la possibilité de « passer un appel téléphonique, et de le maintenir pendant une minute, à l’extérieur des bâtiments, avec un terminal classique, en position statique, avec un taux de succès supérieur ou égal à 95% »

Enfin, une liste de 286 nouveaux cantons a, d’ores et déjà, été établie pour faire l’objet de mesures en 2011. Cette liste a été publiée sur le site web de l’Arcep.

- Accéder au communiqué de l’Arcep et au rapport complet

Partager

A propos de l'auteur

[Responsable de la rédaction]
Sévit également sur Café Gaming et Point de vue social.

4 commentaires

  1. Dans les villages pourtant ... Bon c'est vrai que les gens qui doivent monter à l'étage dans un coin précis de leur maison, ou bien sortir de chez eux et aller au milieu de la rue ont tendance à considérer ne pas être couverts, contrairement à ce que dit l'ARCEP.

  2. Perso, chez mes parents qui sont à la campagne, je dois grimper dans un certain arbre pour avoir du réseau... Heureusement, le Wifi est là ^^

  3. C'est encore plus frappant avec la technologie UMTS 900. SFR a fait de gros efforts financier pour déployer de l'UMTS 900 sur ses antennes dans toute la France (permettant du coup d'étendre la couverture 3G là où elle n'existait pas avant, dans les zones moins urbaines par exemple). Le seul problème actuellement, c'est le nombre de mobiles supportant le 900 Mhz (la 3G étant sur la bande 2,1 Ghz en France) Il a fallu attendre l'iPhone 4 ou le BlackBerry Torch pour réellement utiliser cette bande de fréquence. AstroMan, bien renseigné sur le sujet :)

  4. Réagir sur le forum