Les assos de consommateurs inquiètes du probable retour à 3 opérateurs

0

La perspective qui se dessine dans les télécoms a de quoi réjouir la plupart des acteurs du secteur : Free Mobile hériterait du réseau mobile de Bouygues Telecom, tandis que ce dernier rachèterait SFR pour former un opérateur commun.

Ce scénario a reçu le soutien du gouvernement à travers la voix d’Arnaud Montebourg, très favorable à un retour à trois opérateurs mobiles (« si on revient à trois on est plus fort que si on subsiste à quatre », a-t-il déclaré). Mais il n’est pas du goût de tous.

Quelques voix s’élèvent contre le projet d’un retour à un marché mobile à trois, en particulier au sein des associations de consommateurs. Ainsi, Jean-Paul Geai, rédacteur en chef du magazine Que Choisir, a exprimé ses craintes au micro de France Info. « Les tarifs risquent d’augmenter », prévient-il, pronostiquant une « concurrence moins vive ». Et de prendre l’exemple de l’Autriche, où le retour de quatre à trois opérateurs a entraîné une augmentation des tarifs de l’ordre de 10%…

De telles craintes sont partagées par les représentants de la CLCV, Association nationale de défense des consommateurs et usagers. Son délégué général, François Carlier, va plus loin et n’hésite pas à évoquer un « risque d’entente », faisant référence aux ententes illicites entre les trois opérateurs mobiles entre 2000 et 2002.

Source : France Info

Partager

A propos de l'auteur

[Responsable de la rédaction] Sévit également sur Café Gaming et Point de vue social.

Les commentaires sont fermés.