Le VDSL2+ pourrait être autorisé en 2011

0

Le déploiement de la technologie VDSL2+, qui permet d’atteindre des débits théoriques bien plus élevés que l’ADSL sur une simple ligne téléphonique (à condition d’être à proximité du répartiteur), pourrait être autorisé en France avant la fin de l’année, selon une rumeur insistante.

Jusqu’à présent, l’utilisation de technologies VDSL, en France, n’est autorisé qu’en circuit fermé : réseaux domestiques, câble coaxial dans les immeubles, etc. Son déploiement sur les lignes téléphoniques existantes, constituées d’une simple paire de cuivre, est interdit, notamment à cause du trop grand risque de perturbations que cela pourrait engendrer…

Mais cela pourrait bien changer : le bien renseigné nkgl, du site ITespresso.fr, évoque une « rumeur qui enfle » autour de l’autorisation du VDSL2 en France « avant fin 2011 ». Le site avait déjà évoqué cette possibilité au mois de janvier, et cela semble se confirmer…

La rumeur a été relayée ce matin par le compte Twitter officiel de Free, @LALIGNEDEFREE : de quoi titiller l’impatience des Freenautes, lorsque l’on sait que la Freebox Révolution intègre déjà une puce réseau Broadcom compatible avec le VDSL. En cas de légalisation de la technologie, Free pourrait ainsi la mettre en place relativement rapidement, mais cela pourrait tout de même nécessiter la mise en place de nouveaux sous-répartiteurs ou encore d’équipements compatibles sur le réseau.

On rappelle que le VDSL2+ permet d’atteindre des débits en téléchargement avoisinant les 100 Mbps en download environ, ou bien 50 Mbps symétriques (à 500 mètres du répartiteur). Cela n’est toutefois valable qu’à proximité du répartiteur : le gain de vitesse apporté par le VDSL reste perceptible jusqu’à environ 1,5 Km de longueur de ligne, après quoi on privilégiera l’ADSL.

Partager

A propos de l'auteur

[Responsable de la rédaction] Sévit également sur Café Gaming et Point de vue social.

Les commentaires sont fermés.