Le rachat du Monde entre dans sa phase finale

0

L’acquisition du journal Le Monde par le trio d’investisseurs composé de Xavier Niel, Pierre Bergé et Matthieu Pigasse touche à sa fin. Mardi, la Société des rédacteurs du Monde a abandonné ses pouvoirs suite à un vote symbolique.

91,61 % des journalistes se sont prononcés en faveur de leur perte de contrôle de LMPA (Le Monde Partenaires et Associés) dans le journal. 90,7 % ont également validé le principe d’une recapitalisation du Monde.

Cela marque la fin d’une gouvernance d’un journal par ses propres journalistes ; une exception propre au Monde qui perdurait depuis la création de la SRM, en 1951. Si cette époque est désormais révolue, les rédacteurs du journal devraient conserver, sous la nouvelle direction, une certaine indépendance via un “pôle d’indépendance”, voulu et financé par Pierre Bergé ; celui-ci disposera d’une minorité de blocage, ainsi que d’un droit de veto sur certaines actions (comme l’utilisation de la marque Le Monde).

La reprise effective du journal par le trio « BNP » (Bergé-Niel-Pigasse) ne devrait désormais plus tarder. Le conseil de surveillance du journal devra à son tour valider, ce jour, la recapitalisation du journal (sauf grosse surprise, cela ne sera qu’une simple formalité) ; les trois investisseurs auront alors le champ libre pour s’emparer du capital du journal, via leur holding Le Monde Libre qui apportera 110 millions d’euros au Monde SA.

Source : Les Echos

Partager

A propos de l'auteur

[Responsable de la rédaction]
Sévit également sur Café Gaming et Point de vue social.

0 commentaire

    Réagir sur le forum