Le nombre de clients mobile est à la baisse

9

En France, sur le 1er trimestre 2010, le nombre de clients à une offre de téléphonie mobile a très légèrement baissé. Une variation infime, mais une baisse tout de même ; cela n’était pas arrivé depuis 2002

Si l’on se fie aux chiffres fournis par l’Arcep, par rapport au trimestre précédent, la baisse enregistrée n’est que de 5100 clients (autant dire : quasiment rien), amenant le nombre total de clients à 61,48 millions sur le territoire. Cette nouvelle est donc à modérer. Cependant, le symbole est fort : il s’agit de la première vraie baisse depuis l’explosion du marché des mobiles.

Comment l’expliquer ? Au-delà du fait que le marché arrive tout doucement à saturation, avec une stabilisation progressive déjà visible sur les derniers trimestres, deux explications sont à prendre en compte :

D’une part, le désintérêt pour les offres prépayées (Mobicarte, etc.) dont le nombre de clients a chuté de 617 300 sur le trimestre. Bien qu’économiques, ces cartes ne répondent pas à la « mode » des forfaits…

Et d’autre part, le départ de clients pour les trois grands opérateurs (Orange, SFR et Bouygues) qui perdent 125 400 clients sur le trimestre. La baisse a été profitable aux plus petits, les MVNO (opérateurs virtuels) qui réussissent enfin leur percée dans le monde du mobile français…

Il n’est pas non plus impossible que le ralentissement de l’activité économique ait contribué à la baisse généralisée, sur le terrain des abonnements professionnels.

Source : Arcep, Le Figaro éco

Partager

A propos de l'auteur

[Responsable de la rédaction]
Sévit également sur Café Gaming et Point de vue social.

9 commentaires

  1. Je pense aussi que pas mal de gens ont résilié leur second abonnement qui servait autrefois qu'aux SMS... j'en connaissaient plein qui prenaient un Virgin avec peu de communication mais les SMS illimités, avec à côté un forfait chez "les 3 gros" pour le temps de communication. Pour ma part le prépayé me va bien, mais chez Simyo parce que 55cts/min en Mobicarte, je comprend que les gens se tournent vers les forfaits.

  2. La solution ultime : Leclerc Mobile je vous invite à y regarder de plus près, c'est une sorte de mobicarte qui ne coute que 1.5 euros par mois mais qui permet de garder son crédit de Communication ou de SMS 1 AN, Eh oui 1 An, on est loin des 15 jours de chez orange ... Pratique si vous téléphonez peu ou pas du tout : ca permet de rester joignable et d'appeler une fois de temps à autres. La contre partie c'est que ca coute 1.5 euros par mois, autant dire quasi rien par rapport aux offres des autres

  3. Bien qu’économiques, ces cartes ne répondent pas à la « mode » des forfaits... Le forfait n'est pas une « mode », c'est un choix imposé ; il est ou le temps ou l'on payait sa consomation, stritement sa consomation réelle ? Gé

  4. En fait il serait bien plus intéressant de connaitre les pourcentages de la population disposant de 0, 1, 2 ou plus mobile, et par tranche d'âge ce serait encore mieux car, chez les moins de 10 ans et plus les de 70 ans je pense qu'il y a moins d'équipement alors dans les 61,48 millions il y en a bien qui doivent avoir deux mobiles. Par ailleurs le numéro d'une carte prépayé reste valable un bon bout de temps après le dernier rechargement, et 5100 clients ça doit être moins que le nombre de touristes qui prennent une mobicarte pour l'été pour éviter le roaming.

  5. Il existe un MVNO qui est très intéressant au niveau des tarifs pour qui ne téléphone pas de trop (entre 1/4h et 1 heure par mois) : ZERO FORFAIT. Il est possible de ne pas prendre de forfait et la minute est 0,19 E. La seule contrainte c'est d'avoir une consommation minimum de 15E par trimestre. J'avais un forfait 2h avec orange à 25€ / mois alors que j'utilisais au maximum 1h30 et même la plupart du temps moins d'une heure. En ayant changé, l'économie sur un an est de presque 200 euros. D'autre part j'ai pu conserver mon n° de portable.

  6. Tout à fait d'accord avec toi CorbeilleNews, voilà plus d'un an que je suis chez Leclerc Mobile et j'en suis ravi, je téléphone beaucoup mais depuis la maison avec le téléphone "internet". Je pense qu'avec les restrictions en tout genre annoncées bien d'autres vont regarder leur budget téléphone à 2 fois, j'en connais qui appellent avec leur portable alors qu'ils sont dans leur jardin, ils pourraient utiliser le fixe "internet" et avoir un abonnement plus petit ou un mobicarte genre Leclerc.

  7. caveman a écrit :
    En fait il serait bien plus intéressant de connaitre les pourcentages de la population disposant de 0, 1, 2 ou plus mobile, et par tranche d'âge ce serait encore mieux car, chez les moins de 10 ans et plus les de 70 ans je pense qu'il y a moins d'équipement alors dans les 61,48 millions il y en a bien qui doivent avoir deux mobiles. Par ailleurs le numéro d'une carte prépayé reste valable un bon bout de temps après le dernier rechargement, et 5100 clients ça doit être moins que le nombre de touristes qui prennent une mobicarte pour l'été pour éviter le roaming.
    peu crédible car en plus y'a eu avec la crise moins de touristes en france...ca aurait dû apporter un plus comparé aux autres annees

  8. Les offres style breizh mobile et autres ont souffert des modifications "discrètes" qui faisaient leur attrait : avoir un quotas de communication de 10€ valable 2 mois...par exemple

  9. Réagir sur le forum