Le gouvernement crée une mission pour définir les modalités d’extinction du cuivre

44

Le gouvernement a annoncé la création d’une “mission Cuivre”, visant à « préciser les conditions et le calendrier de l’extinction du cuivre », a annoncé Fleur Pellerin, ministre déléguée à l’Économie numérique, lors du colloque de l’AVICCA jeudi.

La mission aura le devoir d’encadrer ce qui s’annonce comme un chantier difficile mais nécessaire pour le déploiement du très haut débit en fibre optique à travers toute la France : l’extinction, probablement progressive, des lignes téléphoniques traditionnelles de cuivre.

À sa tête, le gouvernement a nommé Paul Champsaur, ex-président de l’Arcep (entre 2003 et 2009), actuellement également président de l’Autorité de la statistique publique et inspecteur général de l’INSEE.

La mission devra rendre ses conclusions, au plus tard, fin avril 2014.

via la Correspondance de la Presse

Partager

A propos de l'auteur

[Responsable de la rédaction] Sévit également sur Café Gaming et Point de vue social.

44 commentaires

  1. Pour ça on va avoir droit à la transition VDSL2+: Création de multiples sous répartiteurs qui ramèneront la fibre pas très loin des habitations, puis demande individuelle de raccordement... Payante, certainement, en tout cas obligatoire pour les nouvelles constructions. Ça me semblerait tout ce qu'il y a de plus logique comme procédé en tout cas.
    C'est dire à quel point le VDSL2+ est une solution bénie: elle permettra des investissements amenant à terme un déploiement de la fibre même en milieu rural. Après, aura-t-on du FTTH en milieu rural, je n'y crois pas perso.

  2. Ou ils nous décâblent tous, ils revendent TOUT le cuivre qui se vend TRèS cher comme ça ils ont assez de thunes pour nous fibrer !!  :D ;).

  3. Avec le tout-à-l'égout, et les autres travaux de rénovation de la distribution d'eau, une mise en place de la fibre presque partout est réalisable sur 20-30ans.
    Un tel plan permet à chaque collectivité locale d'intégrer cette orientation dans ses projets futurs.
    Bien entendu, il y aura toujours des maisons et habitats trop isolés,... mais d'autres solutions sont possibles pour ces cas, comme laisser dans l'état par exemple.

  4. Si le fond de l'idée est de fournir du très haut débit, c'est bien, mais justement le potentiel de la paire de cuivre est loin d'avoir été exploité. Les technologie comme le VDSL2 sont bien suffisant et évite d'avoir à faire des dépenses aussi importante.
    Que veut l'état ? que tout le monde ait un accès à 100/100 ... Et bien, c'est parfaitement possible en gardant les 400 derniers mètres de paires de cuivre. Si déjà on pouvait tirer des FO jusqu'au sous répartiteur ...
    Je pense que cette commission est encore une ingérence de l'état dans un domaine qui ne le concerne pas.
    Le rôle de l'état, s'il doit s'occuper de l'accès très haut débit, est d'imposer un débit minimum de synchronisation sur la prise numérique dans les habitations, mais certainement pas la technologie !

  5. Réagir sur le forum