Le FnacBook arrive

3

La Fnac lancera son lecteur d’e-books le 10 novembre. Baptisé FnacBook il arrive à point nommé avant les fêtes de fin d’année. Il est doté d’un écran tactile de 6 pouces et sera vendu à 199 euros, mais est-ce vraiment une affaire ?

L’engin pèse 240 grammes, est doté d’un écran tactile de 6 pouces, est équipé du Wi-Fi et pourra se connecter gratuitement (uniquement depuis la France) en 3G au site fnac.com grâce à un partenariat signé entre la Fnac et l’opérateur SFR.

Les autres caractéristiques sont : une capacité de stockage de 2 Go (soit 2 000 e-books) et un slot pour étendre la mémoire à 16 Go maxi avec une carte microSD, la possibilité de choisir la taille des caractères (5 maxi), et une autonomie annoncée à 15 jours. De quoi lire en voyage sans se soucier de recharger sans arrêt.

Des accords ont déjà été signés avec des éditeurs et des discussions seraient en cours avec des éditeurs de presse pour proposer des titres sur une librairie en ligne de journaux et magazines. Ainsi, La Fnac pourrait proposer une librairie électronique de plus de 80 000 e-books et 750 bandes-dessinées.

Le format ePub choisi pour le lecteur permettra de lire tous les e-books, donc y compris ceux provenant d’autres plateformes de téléchargement. De même tous les types d’e-books pourraient lire les documents provenant de la Fnac.

Alors pourquoi choisir un FnacBook affiché au prix de 199 euros ? Des tablettes tactiles donnant d’autres fonctionnalités seront disponibles avant les fêtes de fin d’année, pour un prix similaire, voire légèrement plus élevé.

A titre d’exemple, les tablettes d’Archos offrent des fonctions supplémentaires tout en pouvant lire des e-books. Est-ce qu’un simple lecteur de livres numériques tel que le FnacBook arrivera à convaincre la clientèle ? Affaire à suivre…

Voir le FnacBook sur le site de la Fnac.

Partager

A propos de l'auteur

3 commentaires

  1. Un écran e-ink est tout simplement plus confortable pour lire. Pour quelqu'un qui a envie de lire des vidéo, écouter de la musique, et occasionnellement lire, alors,une tablette pourquoi pas. J'ai lu sur mon archos 5IT pendant que mon e-reader faisait un petit tour au SAV. C'est loin d’être aussi confortable que mon Cybook opus. Après, pour des pdf, là, une tablette, ça le fait.

  2. D' accord avec Eowyn Carter. Ce sont deux usages differents. Le e-ink, on peut le lire en plein soleil et le tenir en une main et c'est reposant sur les yeux. On peut lire un bouquin entier, et il n'y a pas de distraction, tel que les emails et autre news qui arrivent sans arret. En ce qui concerne le 3G, ca ne sert a rien sur ce lecteur - on en a besoin juste le temps de telecharger un livre de temps en temps. Une minute de telechargement pour une semaine de lecture. Ca pourrait faire des economies de prix si on le supprimait. Son prix est un peu trop eleve, surtout lorsqu 'on compare avec le Amazon, dont la version wifi sans 3G coute 139$ aux States, soit moins de 100 euros. Certes, ce n'est pas tactile et n' a pas d'accelerometre...

  3. Réagir sur le forum