Le consommateur paie, la concurrence souffre

0

 

« Des textes et des directives européennes ne suffisent pas pour que la concurrence puisse vivre. Sept ans après l’ouverture totale du marché, France Télécom continue de régner en maître sur le téléphone fixe. Sa domination est telle qu’il peut augmenter son abonnement sans avoir à redouter le pire. »

La suite dans l’édition d’aujourd’hui du Figaro.

Partager

A propos de l'auteur

Les commentaires sont fermés.