Le call center d’Iliad à Casablanca mobilisé contre des licenciements jugés abusifs

13

Les employés du call center de Total Call, filiale du groupe Iliad chargée du service abonnés à Casablanca (Maroc), ont manifesté leur mécontentement contre leur direction en organisant lundi une action sit-in contre ce qu’ils considèrent être des licenciements abusifs.

Un groupe de salariés s’est manifesté, hier, lundi 24 février, contre de récents licenciements qui vont, selon eux, à l’encontre des libertés syndicales. « L’entreprise a licencié 13 personnes à cause de leur appartenance syndicale », affirme ainsi Mohamed El Ouafi, coordinateur national des centres d’appels, auprès du quotidien en ligne Libération.ma. La direction aurait également refusé la constitution de plusieurs bureaux syndicaux, selon lui : « C’est le troisième bureau qui a été rejeté par la société en moins de six mois (…) Une attitude qui n’a rien de surprenant puisque la même société a déjà licencié en 2012 plus de 34 salariés qui ont tenté de créer un bureau syndical dans les locaux de l’entreprise ». Rappelons que la liberté syndicale est garantie et protégée au Maroc, de la même façon qu’en France.

Ce lundi, les salariés mobilisés devaient observer un sit-in, en guise de protestation, devant la délégation du ministère de l’Emploi et des Affaires sociales à Ain Chock à Casablanca. Selon les salariés, cette délégation ne défendrait pas leurs intérêts face aux licenciements des entreprises…

Source : Libération.ma

Partager

A propos de l'auteur

[Responsable de la rédaction] Sévit également sur Café Gaming et Point de vue social.

13 commentaires

  1. il y a pas mal de mois déjà il y eu un débat la dessus , le "smig" Marocain et de 150 € , les employé touche eu plus de 250€ + transport  gratuit sur le lieu de travail , + primes + pas mal d'avantage , ce qui en € leurs faisaient pas loin de 2000 à 2200 € ,je ne vois pas ou il est appliquer des conditions de travail et salarial, inadmissible

  2. majlm a écrit :

    Qu'est-ce qui n'est pas normal...?  ???

    Je vois que ma réponse prête à confusion.
    Il n'est pas normal que l'on interdise la formation d'un syndicat de défense des intérêts des salariés dans une entreprise.
    Si cette entreprise est un sous traitant de Xavier Niel, il doit IMPÉRATIVEMENT intervenir pour faire cesser cela. >:(

  3. jacochere a écrit :

    il y a pas mal de mois déjà il y eu un débat la dessus , le "smig" Marocain et de 150 € , les employé touche eu plus de 250€ + transport  gratuit sur le lieu de travail , + primes + pas mal d'avantage , ce qui en € leurs faisaient pas loin de 2000 à 2200 € ,je ne vois pas ou il est appliquer des conditions de travail et salarial, inadmissible

    2000 à 2200 euros pour un job de téléconseiller au Maroc ? C'est ce que coûterait un employé dans un call center au Maroc d'après toi (et encore sans compter les charges) ? Des primes et avantages qui multiplient un salaire quasiment par 10 ????? Tu es sûr de ce que tu avances ?

  4. jonesindiana a écrit :

    Si cette entreprise est un sous traitant de Xavier Niel, il doit IMPÉRATIVEMENT intervenir pour faire cesser cela. >:(
    Comme dit dans l'article, total call n'est pas un sous traitant, mais une (parmi les nombreuses) filiale d'iliad.

  5. Dans une économie mondiale aujourd'hui, seul le profit compte  et, donc les pays ayant les lois sociales les moins protectionnistes récupèrent les Hot Line à bas coût...!

  6. Réagir sur le forum