L’Autorité de la concurrence valide le rachat du Nouvel Obs’ par Niel, Bergé et Pigasse

0

L’Autorité de la concurrence a donné, hier jeudi, son feu vert au rachat du groupe Nouvel Observateur par le trio “BNP” (Pierre Bergé, Xavier Niel et Matthieu Pigasse), via leur structure Le Monde Libre.

Le gendarme du marché hexagonal a estimé que ce rachat, qui voit la concentration de plusieurs groupes de presse — Le Monde Libre (Le Monde, Télérama, Courrier International…), le Nouvel Observateur (Nouvel Obs’, Rue89, Challenges…), mais aussi les Éditions Indépendantes (Les Inrocks) détenu par Matthieu Pigasse — ne sera pas en mesure de porter atteinte à la concurrence, encore largement représentée par des groupes solides tels que l’Express-Roularta, Le Point, Le Figaro, Lagardère Active, Prima Media, Marianne…

Le trio d’investisseurs avait négocié en janvier le rachat de 65% du Nouvel Observateur pour 13,4 millions d’euros, et n’attendait plus que le feu vert de l’Autorité pour l’entériner. L’ex-propriétaire du groupe, Claude Perdriel, conservera les 35% restants.

Les cost-killers réputés auront pour tâche de redresser le Nouvel Obs’, dont on sait qu’il enregistre de lourdes pertes malgré les excellentes ventes de son magazine phare : il aurait perdu 9,8 millions d’euros en 2013, selon LML…

via AFP

Partager

A propos de l'auteur

[Responsable de la rédaction] Sévit également sur Café Gaming et Point de vue social.

Les commentaires sont fermés.