L’Autorité de la concurrence favorable à une baisse des appels mobiles

0

Saisie par l’Arcep, l’Autorité de la concurrence s’est déclarée favorable à une poursuite de la baisse des coûts des terminaisons d’appel sur les mobiles.

La baisse des prix de gros de la terminaison d’appel vocal mobile, déjà initiée par l’Arcep, va bénéfier de nouvelles baisses, à l’instar des SMS. Selon l’Autorité de la concurrence, une telle baisse est nécessaire à une bonne concurrence, car un coût de terminaison d’appel trop élevé peut inciter les opérateurs à privilégier dans leurs forfaits les appels vers leur propre réseau (on net) au détriment des appels vers les opérateurs concurrents (off net).

Sans inciter à accélérer ni ralentir la cadence, l’Autorité préconise un « maintien du rythme de baisse » par le régulateur.

L’Autorité de la concurrence rappelle que l’écart encore élevé entre les terminaisons d’appel fixes et mobiles « ne favorise ni la baisse des tarifs des communications fixe vers mobile ni l’apparition d’offres de convergence ».

Free Mobile, en l’absence d’offre commerciale pour l’instant, ne devrait pas être touché par une régulation ex ante dans l’immédiat. Cependant, selon les recommandations de l’Autorité de la concurrence, l’Arcep devrait se livrer à une analyse de marché dès que l’arrivée du nouvel entrant sera effective, afin de définir ses propres coûts de gros de la terminaison d’appel.

Enfin, pour l’Autorité, cette mesure ne doit pas handicaper les plus petits consommateurs, qui reçoivent plus d’appels qu’ils n’en passent. Une solution possible demeure la poursuite des efforts en faveur des MVNO, et notamment l’arrivée de « Full MVNO » sur le marché. Elle incite donc l’Arcep à favoriser l’arrivée de plus petits acteurs, y compris à l’aide de mesures incitatives pour les opérateurs favorisant l’essor des MVNO.

Partager

A propos de l'auteur

[Responsable de la rédaction]
Sévit également sur Café Gaming et Point de vue social.

0 commentaire

    Réagir sur le forum