L’attribution des fréquences 700 MHz aux opérateurs “dès 2015”

17

Le transfert des fréquences 700 MHz, actuellement attribuées à la diffusion audiovisuelle (TNT) en France, aux opérateurs télécoms, se fera dès 2015. C’est le président de la République, François Hollande lui-même, qui l’a confirmé lors d’un séminaire au CSA.

Le dossier des fréquences 700 MHz est rouvert par le président après une relativement longue période de silence. Il faut dire que celui-ci est épineux : le gouvernement affiche, depuis la mi-2013, sa volonté de reprendre des fréquences à la TNT, ce qui lui permettrait d’organiser de nouvelles enchères auprès des opérateurs télécoms et d’en dégager un joli pactole, estimé à 1,4 milliard d’euros. Mais face à l’opposition des acteurs de l’audiovisuel, le sujet est resté au point mort.

François Hollande a réaffirmé sa volonté d’organiser le transfert des fréquences 700 MHz dès 2015, un délai « impératif » selon lui. Tout en garantissant que la bonne transition avec l’audiovisuel est une de ses priorités : « il nous faut un audiovisuel qui puisse largement, et de manière efficace et sécurisée, diffuser ».

Les diffuseurs de la TNT avaient pourtant averti le gouvernement que ce délai semblait bien trop ambitieux. Pour assurer une transition en douceur tout en garantissant la généralisation de la HD sur la TNT, le passage à une nouvelle norme de diffusion (DVBT2/HEVC) paraît indispensable. Or, tout cela nécessite plus de temps : TDF et plusieurs opérateurs alternatifs avaient donc demandé un report de la procédure d’attribution aux opérateurs jusqu’en 2020. En vain, donc.

Pour les opérateurs, l’intérêt est indéniable. Ces fréquences pourraient servir à la 4G ; elles viendraient ainsi compléter les fréquences 800, 1800 et 2600 MHz déjà mises en œuvre (selon les opérateurs). La gamme de spectre ainsi élargie permettrait de mieux écouler le trafic, d’autant que les fréquences 700 MHz, plus basses, ont l’avantage de couvrir de plus grandes zones avec moins d’antennes.

Partager

A propos de l'auteur

[Responsable de la rédaction] Sévit également sur Café Gaming et Point de vue social.

17 commentaires

  1. Au delà des soucis d'empiètement de fréquence avec la TNT, je suis curieux de savoir si l'état va limiter l'appel d'offre aux opérateurs actuellement en France, ou si ils envisagent un cinquième opérateur physique... Ce serait "drôle" après les épisodes pronant un retour à trois opérateurs.
    Pour FreeM, ce serait aussi l'occasion de récupérer des fréquences en or, et donc faciliter le déploiement de la 4G sur les zones peu denses.

  2. @Forgeron
    Mais que cela ne te tourmente pas trop, l'utilisation effective de cette bande en Europe est prévue pour la fin de décennie, voir début de la prochaine pour l'instant.

  3. un gros problème se pose c'est les brouillages avec  les televiseurs proche des antennes ou des téléphones comme sur le 800Mhz....
    quant au 700MHZ aucun téléphone est compatible, mais la prochaine génération  vers 2017 ( ouverture du réseau 700Mhz en Europe) le seront

  4. Les fabricants fourniront des téléphones opérant dans les 700Mhz à partir du moment où il y aura des réseaux opérationnels ou proches d'y être.
    FreeMobile a une belle opportunité là, s'il parvient à obtenir une belle bande, cela va réduire le nombre d'antennes nécessaires pour couvrir la campagne avec un débit correct. Le 700MHz porte un peu + loin que le 900, de + en 4G , les appareils ont une antenne différentielle ce qui permet d'améliorer encore la réception des signaux  avec de l'écho.

  5. Il y a déjà un certains nombre de smartphone compatible avec cette fréquence les processeur Snapdragon le sont donc après c'est aux constructeurs de l'implémenter par exemple le LG G3 est compatible, certains modèle chinois aussi. On peut facilement imaginer que les smartphones équiper avec un processeur S801 voir S805 sont compatible ou tout du moins une partie.
    Et dans certains pays le 700Mhz est déjà utiliser, donc les smartphones peuvent être compatibles sans l'être mentionner car inutile jusqu'à maintenant.

    Bon après faut se demander si c'est bien utile car une monter en débit toujours plus important à un moment ca sert plus à grand chose et de toute façon la data est toujours limiter chez quasiment tout les opérateurs.
    Par contre au niveau TNT ca risque de faire une grosse perte pour le passage à la HD, Full HD, et Ultra HD, tout en tenant compte aussi des éventuels interférences.

  6. Non, ils sont compatibles avec les blocs de fréquence US ou en Asie dans la bande des 700. Cela n'a rien à voir avec le gros bloc de fréquence dont l'article parle.

  7. Non pas du tout le LG G3 est par exemple compatible sur la bande de 700Mhz pour la version internationale. Il suffit d'aller voir sur le site LG pour s'en rendre compte.
    Parfois il faut se tourner vers le site Allemand ou autre pays de l'Europe pour voir vraiment toute les fréquences gérer car certains constructeurs ne donnent que celle du pays.

    Édit  :  pour information voici les fréquences indiqué sur le site LG pour le G3
    Fréquences: GSM(2G) 850 / 900 / 1800 / 1900 MHz
    Fréquences: UMTS(3G) 850 / 900 / 1900 / 2100 MHz
    Fréquences : LTE(4G) 700 / 800 / 900 / 1800 / 2100/ 2300/ 2600 MHz

  8. Euh, concrètement, ça changera quoi pour les gens qui ne reçoivent que la TNT non HD pour regarder la télé ?
    (Par ex. mon père n'a qu'un vieux téléviseur cathodique avec un décodeur TNT pas HD, et il n'a pas internet car il n'en a pas l'utilité et en plus sa ligne a un affaiblissement théorique très élevé de l'ordre de 60dB, débit théorique de 512k donc même si il l'avais, la TV ne serais pas incluse)
    Car bon, je me voit mal expliquer a mon père en 2015 pourquoi il doit changer de TV / installer une parabole pour avoir la télé car les opérateurs mobiles ont piqué les fréquences de la TNT...

  9. Réagir sur le forum