L’attribution des fréquences 700 MHz aux opérateurs “dès 2015”

0

Le transfert des fréquences 700 MHz, actuellement attribuées à la diffusion audiovisuelle (TNT) en France, aux opérateurs télécoms, se fera dès 2015. C’est le président de la République, François Hollande lui-même, qui l’a confirmé lors d’un séminaire au CSA.

Le dossier des fréquences 700 MHz est rouvert par le président après une relativement longue période de silence. Il faut dire que celui-ci est épineux : le gouvernement affiche, depuis la mi-2013, sa volonté de reprendre des fréquences à la TNT, ce qui lui permettrait d’organiser de nouvelles enchères auprès des opérateurs télécoms et d’en dégager un joli pactole, estimé à 1,4 milliard d’euros. Mais face à l’opposition des acteurs de l’audiovisuel, le sujet est resté au point mort.

François Hollande a réaffirmé sa volonté d’organiser le transfert des fréquences 700 MHz dès 2015, un délai « impératif » selon lui. Tout en garantissant que la bonne transition avec l’audiovisuel est une de ses priorités : « il nous faut un audiovisuel qui puisse largement, et de manière efficace et sécurisée, diffuser ».

Les diffuseurs de la TNT avaient pourtant averti le gouvernement que ce délai semblait bien trop ambitieux. Pour assurer une transition en douceur tout en garantissant la généralisation de la HD sur la TNT, le passage à une nouvelle norme de diffusion (DVBT2/HEVC) paraît indispensable. Or, tout cela nécessite plus de temps : TDF et plusieurs opérateurs alternatifs avaient donc demandé un report de la procédure d’attribution aux opérateurs jusqu’en 2020. En vain, donc.

Pour les opérateurs, l’intérêt est indéniable. Ces fréquences pourraient servir à la 4G ; elles viendraient ainsi compléter les fréquences 800, 1800 et 2600 MHz déjà mises en œuvre (selon les opérateurs). La gamme de spectre ainsi élargie permettrait de mieux écouler le trafic, d’autant que les fréquences 700 MHz, plus basses, ont l’avantage de couvrir de plus grandes zones avec moins d’antennes.

Partager

A propos de l'auteur

[Responsable de la rédaction] Sévit également sur Café Gaming et Point de vue social.

Les commentaires sont fermés.