L’Arcep envisage l’arrivée de numéros de téléphone à 14 chiffres… pour les machines

10

Depuis 1996 et le passage des numéros de téléphone français de 8 à 10 chiffres, le système de numérotation français n’a guère évolué. Mais cela pourrait changer bientôt avec l’explosion des usages mobiles de machine à machine…

Face à une possible future pénurie des numéros de téléphone mobiles prévue entre 2016 et 2023, malgré l’ouverture de plusieurs nouvelles tranches débutant en 07, l’Arcep (Autorité de régulation des télécoms) envisage le passage à une numérotation à 14 chiffres pour certains types d’usages.

Ce choix ne concernerait que les communications de machine à machine (M2M) et les terminaux connectés (clés 3G, cartes SIM exclusivement data, etc.). Ce marché représentait quelques 3,5 millions de cartes SIM en 2011, et pourrait être multiplié par 10 d’ici à 2020.

Une « tranche étendue » de numérotation, à 14 chiffres, permettrait d’anticiper la demande, de plus en plus importante, pour ce type d’usages… sans sacrifier la pratique numérotation à 10 chiffres pour les communications personnelles. L’Arcep cite l’exemple de plusieurs pays européens, tels la Suède, la Norvège, le Danemark, les Pays-Bas ou encore l’Espagne, ayant opté pour la mise en place d’une telle tranche étendue à 12 ou 13 chiffres.

Le projet de l’Arcep a été soumis à une consultation publique, ouverte jusqu’au 23 mai 2012. Si il est retenu en l’état, dès le 1er juillet 2014, les opérateurs auront pour obligation de réserver les numéros à 10 chiffres aux services de communication personnelles utilisées par des humains (téléphonie, SMS, MMS…) et de passer aux numéros à 14 chiffres pour leurs services de type M2M.

Partager

A propos de l'auteur

[Responsable de la rédaction] Sévit également sur Café Gaming et Point de vue social.

10 commentaires

  1. On ferait mieux de récupérer les numéros géographiques qui ne représentent plus rien de géographique face au 09.
    La bande 09 représente pratiquement toutes les lignes fixes non surtaxées de france, on a 5 tranches : 01, 02, 03, 04 et 05 redondantes et totalement inutiles.
    On pourrait également récupérer le premier chiffre de 4 à 9 (présélection manuelle) qui n'est plus utilisée, les opérateurs alternatifs en présélection sur les fixes ayant soit disparut, soit forcés au passage à la présélection automatique.

    Bref, au lieu de rajouter encore et encore des chiffres, réaménageons les bandes de chiffres carrément gaspillés et inadaptés !!!

  2. Euh... Non.

    Je suis en dégroupage total, et je ne fournis QUE mon numéro géographique. Cela inspire nettement plus confiance, et est bien plus facilement mémorisable.

    Après, qu'ils nous pondent un système pour effectivement éviter les doublons (car évidemment, j'ai aussi un 09, en fait 2 si on compte le fax free), pourquoi pas.

    De toute manière, tel que présenté, cela ne devrait pas changer grand chose pour les utilisateurs mobiles.

  3. jonesindiana a écrit :

    J'aimerais bien savoir comment cela se passe aux USA? Ils doivent être de plus gros consommateurs de n° que nous. 8)

    Car aux USA, il n'y a pas de plage réservées comme chez nous (exemple, le 00 xx xx xx xx n'existe pas, le 08 xx xx xx xx est réservé aux numéros surtaxés) etc.

  4. eudilien a écrit :

    On ferait mieux de récupérer les numéros géographiques qui ne représentent plus rien de géographique face au 09.

    Attention...
    Il y a eu un débat là-dessus la semaine derniere ici : http://lafibre.info/reso-liain/retour-au-cuivre-impossible/msg48649/#msg48649
    Le "géographique" n'est pas utilisé sous le sens où la majeure partie des gens l'entendent.


    On pourrait également récupérer le premier chiffre de 4 à 9 (présélection manuelle) qui n'est plus utilisée, les opérateurs alternatifs en présélection sur les fixes ayant soit disparut, soit forcés au passage à la présélection automatique.

    Sauf que le 0 représente le PSTN utilisé et en l’occurrence public dans la majeure partie des cas.
    Je ne sais pas comment les commutateurs du RTC vont réagir si on ouvre d'autres plages.

    C'est à dire que je comprends pas bien le but de la manœuvre.
    La news parle de "cartes sim" 100% data, pourquoi leur donner un numéro de téléphone dans ce cas?
    Le numéro de téléphone c'est avant tout le circuit, la data c'est en mode paquet, c'est d'une IPv6 dont on a besoin.

  5. eudilien a écrit :

    On ferait mieux de récupérer les numéros géographiques qui ne représentent plus rien de géographique face au 09.
    La bande 09 représente pratiquement toutes les lignes fixes non surtaxées de france, on a 5 tranches : 01, 02, 03, 04 et 05 redondantes et totalement inutiles.
    On ferait mieux de ne pas attribuer de n° en 09 ou autre sur les lignes possédant un n° géographique et de forcer l'utilisation du n° géographique, puisque de toute façon il identifie la ligne.

    fanfouer a écrit :

    Je ne sais pas comment les commutateurs du RTC vont réagir si on ouvre d'autres plages.
    Étant depuis bien longtemps totalement numériques, ils seront reprogrammés en quelques heures  plusieurs jours avant le basculement réel. De ce coté là, il n'y a pas de gros soucis à se faire.

  6. eudilien a écrit :

    On ferait mieux de récupérer les numéros géographiques qui ne représentent plus rien de géographique face au 09.
    La bande 09 représente pratiquement toutes les lignes fixes non surtaxées de france, on a 5 tranches : 01, 02, 03, 04 et 05 redondantes et totalement inutiles.
    On pourrait également récupérer le premier chiffre de 4 à 9 (présélection manuelle) qui n'est plus utilisée, les opérateurs alternatifs en présélection sur les fixes ayant soit disparut, soit forcés au passage à la présélection automatique.

    Bref, au lieu de rajouter encore et encore des chiffres, réaménageons les bandes de chiffres carrément gaspillés et inadaptés !!!


    Vous devriez consulter le document de l'ARCEP, il répond à vos questions et vos idées:
    http://www.arcep.fr/uploads/tx_gspublication/consult-reorganisation-tranche-numeros0607-avril2012.pdf

    Ne perdez pas de vue que ces formats de N° doivent être partagés par de très nombreux organismes et de très nombreux équipements. Y compris hors hexagone.
    Donc c'est tout sauf simple et rapide.  ;)

  7. sevyc64 a écrit :

    On ferait mieux de ne pas attribuer de n° en 09 ou autre sur les lignes possédant un n° géographique et de forcer l'utilisation du n° géographique, puisque de toute façon il identifie la ligne.

    Le 09 est une obligation technique (et probablement réglementaire) pour permettre l’existence du dégroupage partiel.
    Sans le 09 tu ne peux pas avoir de ligne VoIP puisque la ligne analogique reste active et mobilise une ressource en commutation.
    Il devrait être possible de se contenter de l'unique numéro géographique en dégroupage total en l'attribuant à la VoIP mais là je crois que c'est techniquement (au delà des simples contraintes SI) impossible de faire une attribution  native de numéro géographique vers la "ligne" VoIP.
    Bref, c'est pas simple et si FT s'embête à attribuer deux numéros ce n'est pas pour rien, même si le client n'en a l'utilité d'un seul.


    Étant depuis bien longtemps totalement numériques, ils seront reprogrammés en quelques heures  plusieurs jours avant le basculement réel. De ce coté là, il n'y a pas de gros soucis à se faire.

    Ca c'est la pensée magique.
    Le réseau est entièrement numérique depuis les années 80 mais ca ne signifie pas qu'il est évolutif à souhait.
    C'est au moins des mois de travail en amont.

  8. fanfouer a écrit :

    Ca c'est la pensée magique.
    Le réseau est entièrement numérique depuis les années 80 mais ca ne signifie pas qu'il est évolutif à souhait.
    C'est au moins des mois de travail en amont.

    Mais je n'ai jamais dit le contraire. Je répondais simplement à la question "Comment les commutateurs RTC vont réagir". Ils vont réagir en étant simplement reprogrammés en quelques heures/jours. Mais bien entendu avnat tout cela, il y aura en amont des mois de travail, tant dans le développement des nouveaux programmes que surtout dans le test et la simulation.
    Et même si la décision de l'Arcep n'est pas encore prise, pour que tout le monde soit près au 1er juillet 2014, certainement que les ingés travaillent déjà depuis plusieurs semaines là-dessus.

  9. Réagir sur le forum