La Freebox v6 n’est « pas finie », selon la concurrence

0

Tout va bien… tout va bien… tout va bien…

Face à l’annonce de la nouvelle Freebox, les FAI concurrents organisent leur riposte médiatique. Si un vent de panique semble déjà souffler chez SFR, il convient de sauver les apparences… quitte à mentir effrontément !

C’est ainsi que dans La Tribune du jour, un concurrent (qui ne donne pas son nom) lance, à propos de la conférence de Free : « il n’y a pas eu de démonstration en
direct, car le produit n’est pas fini »
. Permettons-nous de lui rappeler que ce n’est pas tout à fait exact, Gameloft ayant notamment effectué une présentation de ses jeux en direct sur la Freebox Révolution sans le moindre incident. Mais plus important encore, des journalistes ont ensuite été conviés à une présentation de la Box dans ses moindres détails, et ont pu constater que le produit est pleinement fonctionnel, comme en témoigne — notamment — la vidéo de la Chaîne techno.

L’article de la Tribune propose d’autres déclarations parfumées de mauvaises foi, toujours anonymes : « Quand on
regarde les spécifications techniques, comme le bruit du boîtier ou
sa consommation électrique, on
est plutôt rassuré »
ou encore « l’illimité pour 6 euros,
ça sent
le miroir
aux alouettes »

Plus courageux, Orange ose déclarer que « Free a repris l’idée du
mobile inclus que nous avons lancée dans nos offres fibre et ADSL
en juin »
et pense même que l’option d’une heure vers les mobiles par mois est « largement suffisante », tandis que Bouygues affirme que la Freebox Révolution n’est qu’« une offre qui
marche comme Ideo »
.

L’un d’eux accuse enfin : « chez
nous, on n’a pas besoin d’une Box
pour appeler vers les mobiles et on
a aussi
les SMS, la télévision et l’Internet en mobilité… »
. Certes. Mais on attend toujours le forfait illimité à 35,98 €.

- Retrouvez tous les articles et vidéos du lancement de la Freebox Révolution

Partager

A propos de l'auteur

[Responsable de la rédaction] Sévit également sur Café Gaming et Point de vue social.

Les commentaires sont fermés.