La Freebox v6 n’est « pas finie », selon la concurrence

35

Tout va bien… tout va bien… tout va bien…

Face à l’annonce de la nouvelle Freebox, les FAI concurrents organisent leur riposte médiatique. Si un vent de panique semble déjà souffler chez SFR, il convient de sauver les apparences… quitte à mentir effrontément !

C’est ainsi que dans La Tribune du jour, un concurrent (qui ne donne pas son nom) lance, à propos de la conférence de Free : « il n’y a pas eu de démonstration en
direct, car le produit n’est pas fini »
. Permettons-nous de lui rappeler que ce n’est pas tout à fait exact, Gameloft ayant notamment effectué une présentation de ses jeux en direct sur la Freebox Révolution sans le moindre incident. Mais plus important encore, des journalistes ont ensuite été conviés à une présentation de la Box dans ses moindres détails, et ont pu constater que le produit est pleinement fonctionnel, comme en témoigne — notamment — la vidéo de la Chaîne techno.

L’article de la Tribune propose d’autres déclarations parfumées de mauvaises foi, toujours anonymes : « Quand on
regarde les spécifications techniques, comme le bruit du boîtier ou
sa consommation électrique, on
est plutôt rassuré »
ou encore « l’illimité pour 6 euros,
ça sent
le miroir
aux alouettes »

Plus courageux, Orange ose déclarer que « Free a repris l’idée du
mobile inclus que nous avons lancée dans nos offres fibre et ADSL
en juin »
et pense même que l’option d’une heure vers les mobiles par mois est « largement suffisante », tandis que Bouygues affirme que la Freebox Révolution n’est qu’« une offre qui
marche comme Ideo »
.

L’un d’eux accuse enfin : « chez
nous, on n’a pas besoin d’une Box
pour appeler vers les mobiles et on
a aussi
les SMS, la télévision et l’Internet en mobilité… »
. Certes. Mais on attend toujours le forfait illimité à 35,98 €.

- Retrouvez tous les articles et vidéos du lancement de la Freebox Révolution

Partager

A propos de l'auteur

[Responsable de la rédaction]
Sévit également sur Café Gaming et Point de vue social.

35 commentaires

  1. bien parler,tous les arguments de ces personnes (que l'on ne peux meme plus qualifier de conccurents puisqu'il gameover) sont bidons. le pire c'est Orange qui dit que free a copier son idée,alors qu'ils ont juste parler d'une eventualité sans avoir rien sortir de concret.Comment peut on copier un truc qui n'existe pas encore.....faudra m'expliquer.

  2. Bienvenue dans la cour du collège. A mon avis X. Niel doit être devant le compteur qui enregistre les abonnements et les migrations et se taper sur les cuisses en se mordant le poing pour ne pas hurler sa joie. Quoique finalement ça doit pas être trop son genre de se retenir .... :-)

  3. yoann007 a écrit :
    L’un d’eux accuse enfin : « chez nous, on n’a pas besoin d’une Box pour appeler vers les mobiles et on a aussi les SMS, la télévision et l’Internet en mobilité... ». Certes. Mais on attend toujours le forfait illimité à 35,98 euros.
    Mais si ça se trouve, ils l'ont, le forfait illimité à 35,98 euros... Avec une option "mobilité" à 64,01 euros ^^

  4. Ca se comprend, ils essaient de se défendre comme ils peuvent, je pense qu'eux même sont conscients qu'ils racontent des conneries, mais ils sont obligés d'au moins tenter de valoriser leur offre face à la nouvelle offre de free.

  5. Moi ce qui me fait zarb c'est l'histoire de l'illimité pour 6€ de plus. D'après les documentations et la présentation que j'ai regardé en entier (presque 1Heure de video) Les appels illimité vers les portables ne semblent pas conditionné au 6€, qui sont quand a eux un transfert de charge de l'abonnement France télécom/orange vers free si on est en dégroupage total (ou en fibre d'après une news récente). (en gros, comme on ne paye plus 16€ a FT/Orange, free facture 6€) En résumé et d'après ma lecture de tout ce que j'en ai vu, les appels illimité seront dans l'offre de base a 29.99€. ..... a condition d'être en zone non dégroupé ou en dégroupage partiel. A mon avis ils attendent les 1er janvier pour proposer des nouvelles CGV (comme d'habitude pour les changement tarifaires sur la téléphonie et y faire passer au passage le changement de vitesse de dégressivité des frais de résiliations) Pourtant je pense ne pas savoir moins bien lire/réfléchir ou être plus con qu'un "communiquant" de FAIQUIVEUTPASDIRESONNOM mais j'aimerai quand même un bon éclaircissement sur ce sujet précis. A++ Goof

  6. Réagir sur le forum