La catch-up TV touche un internaute sur deux

0

La télévision de rattrapage (ou catch-up TV) n’est plus un phénomène expérimental, utilisé uniquement par les technophiles : avec la multiplication des chaînes ayant ouvert leur propre service ainsi que leur arrivée sur les box ADSL de salon, les portails de catch-up touchent désormais un large public.

Ainsi, selon une étude menée par Zenith Optimedia auprès de 1069 internautes et relayée par La Tribune, 55% des Français connectés utilisent la télévision de rattrapage, et 45% avouent même l’utiliser « régulièrement ». Un résultat qui ne se fait pas au détriment de la consommation de télévision de manière classique : 79% des interrogés déclarent la regarder autant qu’avant.

Interrogés sur les types de programmes les plus prisés, les sondés ont répondu :

- les séries américaines (45%)

- les magazines (26%)

- les séries françaises (17%)

- les actualités (15%).

Néanmoins, les services de catch-up TV ne sont pas exempts de reproches. 47% des interrogés se plaignent ainsi de la longueur trop importante des publicités avant le démarrage du programme désiré, tandis que 46% estiment qu’une durée de conservation des programmes d’une semaine n’est pas suffisante.

Plus gênant encore, seuls 20% des sondés trouvent « toujours » l’émission qu’ils étaient venus chercher. Il faut dire que malgré les efforts des chaînes, tout n’est pas diffusable en catch-up TV (en particulier les films, certaines séries, les événements sportifs…). A ce petit jeu, parmi les chaînes historiques, c’est M6, avec son service M6 Replay, qui s’en tire le mieux : 91% de ses programmes en soirée, et 61% de l’ensemble de sa grille, sont ainsi disponibles en rattrapage.


Partager

A propos de l'auteur

[Responsable de la rédaction] Sévit également sur Café Gaming et Point de vue social.

Les commentaires sont fermés.