Intel abandonne le marché des puces pour téléviseurs

0

Télé déconnectée

Intel, leader mondial des processeurs pour ordinateurs PC, a annoncé hier son retrait du marché des puces pour téléviseurs. Malgré ses efforts, l’équipementier de la Google TV conçue par Sony renonce au marché des télévisions connectées, et se concentre désormais sur les puces pour périphériques mobiles (smartphones, tablettes, etc.).

Intel ne croit visiblement plus en l’avenir des télévisions intégrant directement des capacités multimédia et connectées avancées. Sans doute refroidi par l’échec commercial de la première Google TV, le constructeur lance une réorganisation de taille et ferme totalement sa branche « digital home » consacrée aux télévisions et aux set-top-boxes. Les effectifs de l’entreprise seront redirigés vers d’autres activités d’Intel, en particulier vers sa branche mobile.

Néanmoins, s’il abandonne les téléviseurs, Intel ne tire pas un trait sur les set-top-boxes : ses puces ATOM équipent quelques boîtiers multimédia parmi les plus populaires, comme la… Freebox Révolution en France, et prochainement ses concurrentes de nouvelle génération chez Bouygues Télécom et Orange.

En réalité, en se concentrant sur le marché de la mobilité, Intel entend bien mener de front la guerre qui l’oppose aux processeurs ARM, équipant de nombreux smartphones et tablettes du marché. À la peine sur le terrain de la miniaturisation et de la consommation d’énergie de ses puces, Intel prend les devants et veut s’assurer un futur serein, à l’heure où le futur du marché des PC semble de plus en plus trouble…

Source : Les Échos

Partager

A propos de l'auteur

[Responsable de la rédaction] Sévit également sur Café Gaming et Point de vue social.

Les commentaires sont fermés.