Hadopi : le courrier-type dévoilé

11

La Hadopi a dévoilé la forme et le contenu d’un de ses e-mails d’avertissement type, qui seront envoyés de manière imminente aux internautes dont les IP ont été relevées en téléchargeant illégalement du contenu protégé sur les réseaux peer-to-peer.

« Attention, votre accès à Internet a été utilisé pour commettre des faits, constatés par procès-verbal, qui peuvent constituer une infraction pénale » débute le courrier dans un encadré bleu alarmant, ne s’encombrant guère du conditionnel.

La Haute autorité est alors brièvement présentée, puis les reproches faits au destinataire du mail sont exposés en détail :

On vous reproche un manquement à votre obligation de surveillance.

Ainsi, dans votre cas :

- Des agents assermentés ont constaté que le xxxxx une ou plusieurs œuvres protégées étaient reproduites, consultées ou offertes en partage depuis l’accès à Internet correspondant à l’adresse IP n°xxxxxxxx.

- Cette adresse avait été attribuée à ce moment par la société xxxxx, votre fournisseur d’accès à Internet, à :

[Coordonnées]

S’ensuit un rappel des risques et des droits de l’internaute avec une liste des moyens de communication possibles avec la Hadopi : sur le web (www.hadopi.fr), par courrier postal ou par téléphone (09 69 32 90 90).

On note que le numéro de dossier auprès de la Hadopi, la date du relevé de l’infraction, ainsi que l’adresse IP utilisée au moment des faits, vos coordonnées complètes et le nom du fournisseur d’accès à Internet, sont inclus. Il faudra donc vérifier que ces informations sont bien présentes, faute de quoi le courrier est sans doute un faux (blague, spam…).

Le courrier est disponible dans son intégralité, tel que publié par Numerama, ci-dessous au format image :




Partager

A propos de l'auteur

[Responsable de la rédaction] Sévit également sur Café Gaming et Point de vue social.

11 commentaires

  1. salut maintenant que "les choses sérieuses" commencent, on va bien "rire jaune" ! (pincé) jusqu'à présent Hadopi servait "d'épouvantail" (je leur donne, grand max. 1 ans, avant de "mourir", ceci pour NE pas perdre la face, après TANT d'efforts )

  2. Ldor a écrit :
    Les recommandations de la news pour s'assurer que ce courrier Hadopi n'est pas un spam me paraissent un brin légères....
    Si le spammeur connaît ton IP et tes coordonnées complètes, il est très fort. Un blagueur vraiment doué ou tâtillon peut y parvenir, mais un simple tour sur le futur site de la Hadopi prouvera que le numéro de dossier, lui, est un faux...

  3. Ce qui fait bien sourire, c'est la partie sur "Des agents assermentés ont constaté que...". Je suis peut-être encore un peu naïf, mais j'ai du mal à faire le lien entre le soft d'une compagnie privée qui relève des IP en masse et un "agent assermenté" :(

  4. Cley Faye a écrit :
    Ce qui fait bien sourire, c'est la partie sur "Des agents assermentés ont constaté que...". Je suis peut-être encore un peu naïf, mais j'ai du mal à faire le lien entre le soft d'une compagnie privée qui relève des IP en masse et un "agent assermenté" :(
    Les employés chargés par les ayants-droits d'effectuer les relevés IP doivent impérativement être assermentés.

  5. Mais c'est quoi ces crochets débiles www[.]hadopi[.]fr ? Le mec qui ne sait pas protéger son accès wifi va bien être capable de taper ça dans son navigateur et être encore un peu plus perdu...

  6. Moé aucune preuve de ce qu'on nous reproche n'est fourni dans ce mail type. Je continu à croire qu'il sera possible de porter plainte contre son FAI pour manquement de sécurité de notre ligne. Je compte aussi sur les hackers pour mener la vie dure aux gens d'hadopi Bref le véritable premier avertissement sera le recommandé, puis si j'en reçois 1, ce qui est hautement improbable, je pense que je changerai de FAI. Le politicien qui mettra fin à ce truck, non seulement sera populaire parce qu'il répondra aux envie de la population, mais en plus il fera faire des économies car ça coute de l'argent aux contribuable vraiment pour rien.

  7. shyrokie a écrit :
    Moé Le politicien qui mettra fin à ce truck, non seulement sera populaire parce qu'il répondra aux envie de la population, mais en plus il fera faire des économies car ça coute de l'argent aux contribuable vraiment pour rien.
    Bonsoir, En voila une bonne idée pour le prochaines élections !! Promesses !! Promesses !! Alain

  8. Réagir sur le forum