Hadopi a reçu ses premiers noms… sous forme papier ?

27

La Haute autorité a eu une surprise en recevant, pour la première fois, ses listings de noms et d’e-mails suite à la demande d’identification d’IP adressée aux FAI. Il semblerait qu’un opérateur, vraisemblablement Free, ait décidé de lui compliquer la tâche…

Puisqu’il est impossible de refuser de répondre à la demande d’identification de l’Autorité, pourquoi ne pas s’appuyer sur une faille légale pour lui mettre des bâtons dans les roues ?

C’est ce qu’a dû se dire le FAI qui a décidé d’envoyer ses listings de noms dans un format papier, difficile à exploiter et nécessitant un traitement manuel. Une source proche du dossier a bien confirmé à Numerama qu’il y avait eu « deux ou trois blagues » dans les réponses des opérateurs, sans en préciser la nature…

Même si la Hadopi attendait évidemment des réponses sous format électronique, beaucoup moins complexes et longues à traiter, la loi ne le précise pas. Dès lors, le fournisseur a tout à fait le droit d’envoyer ses réponses sur papier, dans un format atypique, etc.

Sans que cela puisse être confirmé, on a de bonnes raisons de penser que le petit “plaisantin” serait Free. Rien n’empêche toutefois d’autres opérateurs d’avoir eu une idée similaire…

Partager

A propos de l'auteur

[Responsable de la rédaction] Sévit également sur Café Gaming et Point de vue social.

27 commentaires

  1. Franchement vu le gaspillage de papier que j'ai pu constater dans de nombreuses (grandes) entreprises, ce n'est pas quelques (?) feuilles de papier envoyées dans un cadre légal (!) qui vont poser problème. Au moins la HADOPI ne risque pas de perdre les informations collectées en cas d'attaque informatique. :D

  2. Réagir sur le forum