Hadopi : 800 mails de recommandation auraient été envoyés

0

Ou beaucoup plus

Selon une information diffusée sur Facebook, quelques 800 mails d’avertissement auraient déjà été envoyés aux différents internautes accusés de téléchargement illicite, lors de la première vague d’envois du 1er octobre.

En l’absence de statistiques officielles, difficile d’évaluer l’ampleur des envois d’e-mails de recommandation par l’Hadopi. Ce manque de transparence ne devrait pas aller en s’arrangeant, malgré quelques initiatives indépendantes isolées comme Hadopi-Data.

Heureusement, PC INpact est parvenu à se faire une petite idée… sur le réseau social Facebook. Un album photo intitulé « les sénateurs visitent l’Hadopi », publié sur la page officielle du Sénat, distille quelques-unes des précieuses informations que l’Hadopi avait pourtant juré de ne jamais dévoiler.

On y trouve ainsi une image accompagnée de la légende suivante :

« Mireille Imbert-Quaretta, présidente de la commission de protection des droits de l’Hadopi, a insisté sur la montée en charge du dispositif de riposte graduée. “Au premier octobre, près de 800 avertissements ont été envoyés via les fournisseurs d’accès”. »

Cette information pourrait toutefois être trompeuse ; s’agit-il du chiffre désignant l’ensemble de la première vague d’e-mails communiquée par la Haute autorité, ou uniquement ceux ayant réellement été envoyés au 1er octobre ?

Rappelons que seuls Bouygues Telecom et Numericable ont été en mesure de procéder à l’envoi des e-mails d’avertissement dès le 1er octobre. Orange et SFR ont, de leur côté, attendu le 4 octobre pour des raisons techniques, tandis que Free n’a procédé à l’envoi que tout récemment, après une période de résistance.

Dans le cas où les 800 e-mails ne tiendraient véritablement compte que des clients de BT et Numericable, le chiffre réel pourrait être bien plus élevé, d’autant plus lorsque l’on considère qu’il ne s’agit pas des FAI français les plus significatifs en termes de parc d’abonnés…

Partager

A propos de l'auteur

[Responsable de la rédaction] Sévit également sur Café Gaming et Point de vue social.

Les commentaires sont fermés.