Guerre TF1-opérateurs : le CSA s’exprime (pour ne rien dire)

0

Face à l’escalade du conflit opposant le groupe TF1 aux distributeurs ces dernières semaines, le CSA a tenu à réagir.

Si M6 est de son côté parvenu à trouver un accord avec tous les opérateurs à l’exception de Free, voilà maintenant quelques semaines que la situation entre TF1 et les distributeurs se dégrade. Orange, Free et Canal+ refusent tout net de passer à la caisse, jugeant les exigeances financières de TF1 « extravagantes ». L’affaire prend même une tournure judiciaire, alors que TF1 a assigné Orange en justice pour le contraindre à interrompre la diffusion de ses chaînes gratuites.

Le CSA voudrait être impliqué

Loin de trancher sur le sujet, le gendarme de l’audiovisuel se contente d’émettre un avis mou, dans lequel il fait part de sa « préoccupation » face à la situation, et annonce sa « disponibilité » en tant que médiateur sur le sujet. En d’autres termes, il pourrait aider à la résolution du conflit entre TF1 et des acteurs comme Orange ou Free, à condition d’être saisi sur la question par l’un d’eux… ce qui ne semble pas être le cas.

Voici l’intégralité du (très court) communiqué du CSA publié mercredi :

Le Conseil supérieur de l’audiovisuel a pris connaissance avec attention des informations relatives aux discussions en cours entre un groupe éditant des services de télévision gratuits pour le public et des distributeurs.

Réuni ce jour, il a souhaité exprimer sa préoccupation et manifester sa disponibilité pour accompagner et faciliter ces discussions, en prenant en compte l’intérêt des téléspectateurs et la situation économique des opérateurs concernés.

Source : CSA

Partager

A propos de l'auteur

[Responsable de la rédaction] Sévit également sur Café Gaming et Point de vue social.

0 commentaire

    Réagir sur le forum