Gratuité de la hotline : pas encore…

42

 

Réouvrons le lourd dossier sur la gratuité des hotlines, qui fait couler beaucoup d’encre au sein des associations de consommateurs…

Le projet de loi a semble-t-il finalement été écarté de l’ordre du jour des travaux de l’Assemblée nationale…

  • Lire l’article de Referencement-Internet-Web.com.
  • Partager

    A propos de l'auteur

    42 commentaires

    1. Quand on voit ce que ça donne pour Alice, c'est pas forcement une bonne chose en tout cas pour le 1er contact. Une prise en charge quand le problême est avéré serait plus judicieux mais difficile à mettre en place.

    2. Ce qui est curieux, c'est que les corps Iliad disaient au début de l'offre (à une époque où personne d'autre ne parlait de la gratuité de l'attente) : «nous on voudrait rendre l'attente gratuite, mais le système de facturation de France Telecom nous en empêche». Aujourd'hui que les politiques et les associations de consommateurs s'en mêlent, qu'est ce qui empêche Free de le faire ?

    3. Vous préférez une coupure automatique au bout de 30 mn pile? C'est la solution proposée par FT pour mettre facilement en place une gratuité d'attente vers les numéros en 0820 (je crois pour ce chiffre) et c'est ce qui se fait partout, sauf chez Alice (comme c'est gratuit). C'est bien énervant *=*' -- Fred

    4. Même sans passer par FT, pourquoi c'est pas gratuit lorsqu'on appelle avec la freebox? Si vraiment ils voulaient rendre gratuit ce service, ils devraient commencer par là...

    5. penteight a écrit :
      Même sans passer par FT, pourquoi c'est pas gratuit lorsqu'on appelle avec la freebox? Si vraiment ils voulaient rendre gratuit ce service, ils devraient commencer par là...
      Appelle nous à la hotline avec ta freebox on va se retrouver les poing liés...

    6. Le principe de faire payer une fortune en hotline aux personnes qui ont de réelles soucis sous prétexte que d'autre abuseraient en appelant pour des broutilles est totalement révoltant et falacieux. Le problème est uniquement un soucis de dimentionnement du plateau d'assistance et de fiabilité du produit. Rien d'autre (pour la base, mais on pourrait citer aussi la formation des hotliner,les rapports avec FT,...) Si ses deux critères sont mal quantifiés et estimés alors les consommateurs sont lésés. Dans le cas de Free (et des autres FAI sans exception) cela est bien le cas. Une seule solution : légiférer

    7. fedemlikk a écrit :
      Le principe de faire payer une fortune en hotline aux personnes qui ont de réelles soucis sous prétexte que d'autre abuseraient en appelant pour des broutilles est totalement révoltant et falacieux. Le problème est uniquement un soucis de dimentionnement du plateau d'assistance et de fiabilité du produit. Rien d'autre (pour la base, mais ont pourrait citer aussi la formation des hotliner,les rapports avec FT,...) Si ses deux critères sont mal quantifiés et estimés alors les consommateurs sont lésés. Dans le cas de Free (et des autres FAI sans exception) cela n'est pas le cas. Une seule solution : légiférer
      je crois que tu te rend pas compte à la hotline on est près de 900 salariés, pour un FAi la hotline c'est un centre de cout assez important il n'est pas question de marge ni de benef' ! Et je ne parle pas des difficultés de recrutement... si tout le monde appelait pour n'importe quoi faudra pas se plaindre du temps d'attente, déja rien qu'à l'heure actuelle il m'arrivve d'avoir des questions genre comment on lit les DVD, ou encore comment on imprime etc... Alors imaginons en gratuit... Pour le dimensionnement je crois pas que tu soit sur le terrain pour juger quoi que ce soit...

    8. Réagir sur le forum